Les bienfaits de la massothérapie

Outre son effet relaxant, le massage est pratiqué depuis l’Antiquité à des fins thérapeutiques. Aujourd’hui, différents types de massages sont proposés dans le monde. Toutefois, il y a des contres indications qu’il faut respecter. Ci-dessous les massages les plus pratiqués :

Le massage suédois

Le massage suédois a été conceptualisé au XIXème siècle. C’est actuellement le plus pratiqué en Amérique. Il consiste à raffermir les muscles et les articulations. Il a un effet tonifiant et relaxant. C’est un massage à l’huile. Plusieurs manœuvres sont réalisées pendant le massage. Au début et à la fin, des mouvements lents et rythmés sont effectués afin de préparer le corps. Puis, à l’aide de la pulpe des pouces et des doigts, les tissus du corps sont malaxés en profondeur. Cela aide à la bonne circulation sanguine. Progressivement, le masseur passe à la friction (un massage plus puissant), puis à la vibration.

Des études ont montré plusieurs bienfaits du massage suédois comme la diminution des douleurs au dos, de la détresse postopératoire. Il soulage aussi les symptômes de l’arthrose du genou.

Toutefois, ce type de massage est contre-indiqué pour les personnes ayant des troubles circulatoires, des problèmes cardiaques et les diabétiques. Ce massage ne peut pas non plus être pratiqué sur une infection ou une plaie récente.

Le massage thaïlandais

Le massage thaïlandais est un massage traditionnel thaï. Il est aussi basé sur des pratiques de la médecine indienne d’il y a 2 500 ans. Une séance de massage thaïlandais est un véritable moment de relaxation. Le masseur dénoue les tensions musculaires et les blocages. Le massage améliore aussi la circulation sanguine et est pratiqué pour prévenir et traiter les douleurs dorsales. Il élimine, en outre, le stress, les angoisses, l’insomnie, les maux de tête, etc.

Le massage commence par les pieds. Puis, le masseur pétrit les muscles. Des mouvements d’étirement sont aussi réalisés.

Ce qui différencie le massage thaïlandais, ce sont les différents services proposés par les praticiens. Avant de commencer le massage, le salon vous offre une bonne tasse de thé thaïlandais. Le massage est, en outre, effectué sur un tatami.

Le massage thaïlandais est contre-indiqué aux diabétiques, aux personnes qui ont des problèmes cardiaques ou un cancer ainsi qu’à ceux qui souffrent d’hypotension ou hypertension.

Le massage californien

Le massage californien a été pratiqué sur les sportifs de haut niveau. Il est connu pour son effet relaxant et sensuel. Le massé, nu, s’allonge sur une table de massage. Le masseur réalise des mouvements fluides avec ses deux mains sur l’ensemble du corps. Il utilise également des huiles essentielles. Ce massage permet de dénouer les tensions musculaires et augmente également la sensibilité du corps. Il a, en outre, un impact sur le stress, l’anxiété et la dépression.

La réflexologie

La réflexologie la plus pratiquée est celle des pieds. Elle est issue de la médecine traditionnelle chinoise. Plusieurs zones des pieds sont reliées à une partie du corps ou un organe, ce sont les zones réflexes. Pour traiter les maux, le réflexologue exerce des pressions sur ces points. D’autres formes de réflexologie sont aussi pratiquées, celles des mains et du visage.

La réflexologie permet de se relaxer. Elle soulage également les douleurs musculaires, les troubles digestifs, les crampes, la fatigue, et améliore la circulation sanguine.

Toutefois, il ne faut pas pratiquer la réflexologie plantaire sur les personnes qui n’aiment pas le contact du pied.

Nous avons vu différents types de massages. À vous de voir ce qui vous convient le plus. Avant de faire appel à un masseur, n’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin si vous souffrez déjà d’une maladie.