santé de la vie quotidienne

Les réflexes santés de la vie quotidienne

Notre santé dépend en général de notre mode de vie et de nos habitudes de tous les jours. Pour cela, il est important de suivre les bons réflexes et d’adapter une mode de vie saine. Dans cet article, nous vous avançons quelques conseils sur les bonnes réflexes santés de la vie quotidienne. Continue reading « Les réflexes santés de la vie quotidienne »

Comment gérer les accidents sportifs ?

Les sportifs, même les professionnels bien entraînés, ne sont jamais à l’abri de blessures en tout genre. Les activités physiques, surtout répétées, causent inévitablement des séquelles plus ou moins importantes sur leur corps. Les accidents ne sont pas non plus rares dans ce domaine. Ils peuvent survenir à n’importe quel moment : durant les entraînements ou pendant les compétitions. Les entorses, les tendinites, les fractures font partie des blessures les plus courantes pour les sportifs. Il est possible de les prévenir en suivant, par exemple, un entraînement bien structuré. Toutefois, cela n’écarte pas complètement les risques. Il est de ce fait, important de toujours être accompagné de médecins sportifs.

Les causes des blessures sportives

Les blessures lors des activités physiques sont en général causées par plusieurs facteurs. Ces derniers peuvent concerner la personne ou bien l’environnement dans lequel elle évolue.

L’utilité de connaître sa morphologie

Bien connaître sa morphologie est indispensable pour prévenir les lésions dues aux entraînements inadéquats. Il s’agit de la structure du corps, des muscles, des ligaments et des tendons. En effet, certaines personnes supportent mieux certains types entraînements que d’autres.

Certaines personnes peuvent également avoir une disposition squelettique particulière. Cela les contraint à adopter une méthode d’entraînement spécifique. Dans ce cas, nous pouvons citer la forme des jambes, arquées ou genoux instables, jambes de longueurs différentes, la forme des pieds, etc.

Un entraînement inadéquat

Les blessures peuvent également être les conséquences d’une méthode d’entraînement inadéquate pour le corps. Ainsi, si la personne sollicite trop ses muscles sans leur laisser le temps de récupérer, des blessures peuvent rapidement se développer. De même, l’augmentation de l’intensité de l’entraînement peut influer sur l’état des muscles, des ligaments et des os.

Les causes externes

Il n’y pas que les entraînements et la morphologie qui sont à l’origine de ces accidents. L’environnement dans lequel la personne évolue peut également influer sur son état de santé. Ainsi, une piste inclinée ou bombée peut déformer progressivement la structure des pieds et causer des lésions.

Les blessures les plus récurrentes

Lors des exercices physiques, les muscles sont très sollicités. Les blessures et leur manifestation dépendent des circonstances des accidents.

Les crampes

Ces sont des dysfonctionnements temporaires des muscles, habituellement dues à un effort trop important. Elles peuvent survenir au repos, pendant le sommeil ou en cours d’exercice. Elles se manifestent par des contractions involontaires et passagères des muscles. Elles sont souvent liées à l’épuisement.

Les contusions

Ce sont des blessures causées par des chocs directs sur les muscles. Elles se manifestent souvent au repos, par une douleur intense et un gonflement suivi d’une ecchymose. Ce type de blessure est dangereux, notamment à cause de la possible rupture des vaisseaux sanguins au niveau de la zone blessée.

Le claquage et les déchirures

Ce sont des déchirures des muscles ou des ligaments. Le claquage est la rupture de plusieurs fibres musculaires. De par une sollicitation trop importante, ces derniers saignent et provoquent une douleur intense. À ce stade, les activités physiques ne sont plus possibles et la marche devient difficile.

Les déchirures se manifestent de la même façon que le claquage. Elles s’apparentent à des fractures musculaires qui provoquent un malaise et l’impossibilité de pratiquer des activités sportives.

Les fractures osseuses

Bien que l’os soit robuste, les accidents pouvant mener à sa rupture ne sont pas rares. Les fractures sont habituellement dues à un choc important pouvant casser l’os. Dans ce cas, les membres touchés sont paralysés. Cette paralysie est suivie d’une douleur intense pouvant mener à la perte de connaissance. En cas de fracture, il est essentiel d’immobiliser la partie fracturée pour éviter les hémorragies.

La prévention permet sans aucun doute de minimiser les risques, mais les accidents restent inévitables. A.S.M.S à Thil vous garantit une intervention rapide en cas d’accidents. Des médecins spécialisés dans l’accompagnement des sportifs et des secouristes vous accompagnent également lors des événements sportifs.

Le matériel médical : pour quels usages ?

De nombreuses situations peuvent mener à utiliser du matériel médical spécifique, même pour les particuliers. Pour les personnes âgées ou atteintes d’infirmité à la suite d’un accident, les patients en convalescence, l’utilisation de certains appareils devient indispensable. Pour les professionnels, cela va de soi. Par contre, pour les particuliers, l’accès à ce type d’équipement peut être difficile. Le choix des appareils à utiliser dépend des besoins du patient, et doit se faire selon les avis du médecin. Pour faciliter également le choix, adressez-vous à des professionnels.

Pour équiper votre nouveau cabinet médical

Pour les professionnels désireux d’ouvrir leur propre cabinet, ils sont obligés de l’équiper. Le choix du matériel se fait en fonction de la spécialisation, mais il existe un grand nombre d’appareils utilisés pour tous les soignants.

L’accueil et le bureau

Le plus important est d’assurer la qualité de l’accueil et votre confort. Si l’agencement est essentiel, le bureau doit contenir des éléments essentiels. En général, vous devez disposer d’un ordinateur, d’un bureau et de meubles de rangement.

La salle d’examen

En ce qui concerne la salle d’examen, les équipements dépendent de la spécialité du médecin. En principe, elle doit contenir une table d’examen. Pour un gynécologue, le choix du modèle électrique est obligatoire. En effet, il est plus pratique et plus maniable. Les chaises sont également de mise pour vous et votre patient.

Le matériel d’examen

Les équipements d’examen sont définis par le type d’exercice. Cependant, le matériel de base peut être défini pour toutes les spécialités. Ainsi, on retrouve habituellement dans un cabinet les appareils suivants : la trousse d’urgence, un lecteur de glycémie, un stéthoscope, un doppler vasculaire, des bandelettes urinaires, un appareil pour la radiographie, etc.

Une utilisation pour l’hospitalisation à domicile

À cause de leur état vulnérable, certaines personnes ont besoin d’une hospitalisation à domicile ou HAD. Ces appareils permettent de leur prodiguer les soins essentiels selon leur état, mais également de leur donner une meilleure condition de vie.

Pour qui sont destinés ces équipements ?

Les personnes à l’état de santé fragile ont le plus besoin de ce type de traitement à domicile. Ainsi, les personnes âgées et les patients souffrant de déficiences physiologiques et psychologiques sont les plus concernées par ce type de soin à domicile.

Opter pour l’équipement à domicile permet également à ces personnes de gagner en autonomie. En effet, avec ces appareils, elles pourront exécuter facilement les gestes au quotidien, comme le déplacement. Cela facilite également la prise en charge de ces personnes.

Par ailleurs, la HAD n’est pas l’équivalent d’un séjour dans les établissements hospitaliers, car elle n’inclut pas la présence de professionnels soignants. De même, cette mesure ne peut être prise qu’après hospitalisation ou consultation d’un médecin spécialiste.

Quels sont les équipements nécessaires pour une HAD ?

Il existe plusieurs types d’équipements pour le maintien de patients à la maison. Le choix dépend du type de traitement, de la personne concernée et des recommandations du médecin. Pour une hospitalisation, les équipements suivants sont nécessaires :

  • Lit médicalisé avec ou sans accessoires

  • Fauteuil roulant

  • Rehausseur de toilettes

  • Appareil de mesure de tension artérielle et de glycémie capillaire

  • Sangle lève-personne

  • Poche à urine, etc.

Pour favoriser l’autonomie des personnes

Pour les personnes à mobilité réduite ne nécessitant pas de soins spécifiques, les appareils sont surtout faits pour assurer une meilleure autonomie dans leur vie quotidienne. Dans cette catégorie, on retrouve habituellement la canne, le déambulateur, le fauteur roulant qui permettent un meilleur déplacement.

Le drap de transfert, la barre d’appui, le guidon de transfert sont également utilisés pour faciliter certains mouvements quotidiens comme se lever du lit ou se rendormir.

Votre spécialiste en équipement médical en Martinique

Pour tous vos besoins en matériel médical, contactez MÉDICAL EXPERT. C’est un fournisseur de matériel médicale en Martinique qui prend en charge les demandes des professionnels et des particuliers.

Qu’est-ce que l’arthrose et comment la gérer ?

Il existe plus de 100 types d’arthrites et la plus courante est appelée arthrose. Il s’agit d’une affection dégénérative des articulations. Sa gravité peut varier de légère à très sévère jusqu’à invalidante.

L’arthrose commence généralement par une rupture du tissu articulaire flexible appelé cartilage. Elle peut provoquer une raideur ou une immobilité des articulations.

Arthrose : une maladie articulaire dégénérative

L’arthrose résulte généralement de la rupture du tissu articulaire flexible, appelé cartilage. Un cartilage sain permet, en effet, aux os de glisser doucement les uns sur les autres pendant le mouvement. Mais lorsqu’il est endommagé ou usé, les os se frottent. Cela provoque des douleurs, des gonflements, et même une perte de mobilité articulaire.

Ainsi, l’arthrose peut :

  • être développée par toutes catégories de personnes : hommes et femmes âgés, et même les enfants ;
  • affecter de nombreuses articulations, telles que les mains, les genoux, les hanches et la colonne vertébrale ;
  • s’aggraver avec le temps, créant une douleur plus persistante ;
  • provoquer des douleurs et des raideurs articulaires qui peuvent s’aggraver en l’absence de mouvement pendant un certain temps ;
  • limiter le mouvement et la flexibilité des articulations ;
  • provoquer des douleurs chroniques et une invalidité grave.

Les facteurs à risque d’arthrose

Les personnes âgées sont les plus sujettes à l’arthrose. Cette maladie se développe souvent vers la fin de la cinquantième, surtout chez les femmes.

D’autres facteurs contribuent également au développement de l’arthrose.

  • Les blessures à une articulation : Par conséquent, Il ne faut pas surcharger une articulation blessée ou douloureuse. Il vaut également mieux éviter les mouvements articulaires excessifs.
  • Le surpoids ou l’obésité  : En effet, l’excès de poids exerce une pression supplémentaire sur les articulations, en particulier les genoux et les hanches. Cela peut entraîner des douleurs chroniques sur ces zones.

Conseils pour mieux surmonter l’arthrose

Les exercices de résistance peuvent être utiles pour les personnes souffrant d’arthrose. Ils peuvent renforcer les muscles autour des articulations touchées. Par exemple, des exercices qui renforcent les quadriceps peuvent réduire la douleur et l’invalidité associées à l’arthrose du genou. L’entraînement de résistance offre également des avantages de gestion du poids et des améliorations de l’équilibre, de la flexibilité, de la densité osseuse, des habitudes de sommeil et de la confiance en soi.

Les exercices de résistance comprennent :

  • les poids libres,
  • les machines lestées d’haltères,
  • les bandes de résistance pour les pompes et les squats,
  • les bandes élastiques géantes pour avoir une résistance isotonique.

Des études cliniques ont montré que tous ces exercices de résistance sont efficaces pour réduire la douleur causée par l’arthrose. Ils améliorent également la fonction osseuse et articulaire. Étant donné que la technique est très importante dans ces genres d’exercice, il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel tel qu’un physiothérapeute avant de se lancer.

Bien que les experts ne recommandent pas un régime spécifique aux personnes souffrant d’arthrose, le choix de repas sains peut aussi aider. Il est prouvé que le régime méditerranéen peut avoir des propriétés anti-inflammatoires. Ce mode d’alimentation s’avère aussi efficace pour favoriser la perte de poids qui est un aspect important dans la gestion efficace de l’arthrose.

Les bases du régime méditerranéen :

  • Consommation élevée d’huile d’olive, une graisse mono-insaturée qui n’augmente pas le cholestérol de la même manière que la graisse saturée.
  • Consommation élevée de fruits, de légumes, de pain, de pommes de terre, de haricots, de noix et de graines.
  • Consommation modérée de produits laitiers, de poisson et de poulet.
  • Faible consommation de viande rouge.
  • Les œufs sont consommés jusqu’à quatre fois par semaine.
  • Le vin est consommé en quantité faible à modérée.

Notre article ne sert qu’à titre informatif. N’hésitez pas à consulter votre médecin si vous ressentez les probables symptômes de l’arthrose.

psychologue

Psychothérapie : principe et fonctionnement

La psychothérapie est un traitement qui aide et guide un patient à s’émanciper des troubles psychologiques. Elle est conseillée à toutes personnes souffrant de vulnérabilité psychologique. Cette dernière est à l’origine de plusieurs problèmes d’ordre psychologique et physiologique. Le traitement est parfois long et difficile, surtout si le patient tarde à consulter. La réussite de cette thérapie dépend à la fois de la volonté du patient, de sa relation avec le thérapeute et de l’approche que ce dernier utilise.

La vulnérabilité psychologique, un problème d’envergure

L’une des raisons qui pousse à consulter un spécialiste, la vulnérabilité psychologique touche les adultes, comme les enfants. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette détresse psychologique : le stress, le travail, l’inconfort social ou la personnalité.

Elle peut également survenir après avoir vécu un choc psychologique important, décès de proches, divorces, perte d’emplois, accident, etc.

La dépendance à certaines substances est également à l’origine de ce type de maladie. Chez les adultes, le tabagisme et l’alcoolisme sont surtout les facteurs déclenchant ce type de pathologie. Les signes sont plus graves lors des périodes de sevrage après l’arrêt de consommation.

Comment se manifeste ce trouble ?

Il est difficile de repérer qu’une personne souffre de trouble de ce genre. Toutefois, il existe des signes précurseurs qui pourraient indiquer les effets de ce problème psychologique.

Les problèmes affectent l’individu et sa sociabilité. Dans ce cas, il peut souffrir de phobies, d’angoisse, d’anxiété et de dépression. Ces faits ont des répercussions sur sa relation avec la société. Il devient ainsi timide et a tendance à se refermer sur lui-même.

Les conséquences d’un tel trouble

Une personne qui souffre de troubles psychologiques peut présenter des symptômes de maladie physiologique chronique. Il s’agit habituellement de douleurs un peu partout dans le corps, une fatigue et un épuisement permanent sans aucune cause précise. Des troubles cardiovasculaires et digestifs sont également fréquents.

Quand consulter ?

Le premier réflexe consiste à consulter un médecin généraliste pour soigner les symptômes physiologiques. Toutefois, si aucune amélioration n’est constatée et que la personne sombre un peu plus dans la détresse psychologique, il est indispensable de consulter un spécialiste.

Une personne ne présentant pas ces symptômes peut également être traitée. Dans ce cas, elle a besoin de réorientation, ou de changement dans son mode de vie. La thérapie revêt plus un caractère d’accompagnement que de traitement.

Les différents types de psychothérapie

Selon le besoin de la thérapie et du patient, il existe plusieurs types de traitements.

La psychanalyse

Cette approche consiste à faire prendre conscience du problème au patient afin qu’il s’émancipe progressivement. La durée du traitement dure en moyenne plusieurs mois, voire une année. Les méthodes utilisées dans cette thérapie sont très variées comme l’analyse de l’environnement social du patient, ses rêves, la projection de son désir, etc. Le but est de changer profondément et durablement le comportement de la personne.

La thérapie cognitive et comportementale

Elle sert surtout à traiter les troubles de comportement chez les patients atteints. Ce sont surtout des sursauts de comportements inadéquats, souvent associés à des habitudes ou certaines situations. Le traitement vise fondamentalement à détacher ces réactions lors de ces situations et de les remplacer par d’autres habitudes plus adaptées. Dans cette thérapie, les spécialistes insistent surtout sur la pensée.

Les thérapies brèves

Comme son nom l’indique, elles consistent à écourter la durée des séances et des traitements. Pour ce faire, on essaie d’identifier le plus précisément les problèmes pour en apporter des solutions adéquates. Les professionnels insistent davantage sur les actions à prendre et non sur les causes.

Trouvez votre thérapeute

Situé à Saint-Eustache, le PSYCHOLOGUE SHIRLEY FEENEY vous accueille dans son cabinet pour des séances personnalisées. Il offre un diagnostic psychologique, un accompagnement et la psychothérapie.