Location de matériel médical : une prestation avantageuse !

Que ce soit pour un particulier ou un professionnel de santé, louer du matériel médical est une solution à la fois pratique, efficace et économique. Cette formule simplifie la vie tout en réduisant les dépenses, mais pas seulement. Découvrez tous les avantages à choisir la location de matériel médical ci-après.

Un coût réduit

À la différence de l’achat, la location permet de disposer de l’équipement médical nécessaire, sur une durée déterminée, et le rendre dès qu’on en a plus besoin. On peut louer le matériel à la journée, à la semaine ou au mois, nous permettant ainsi de réaliser des économies.

La location d’un lit médicalisé ou d’un fauteuil roulant qui ne sera pas utilisé sur le long terme s’avère être plus intéressant que leur achat, puisque leur coût est très onéreux. La location est donc une alternative qui est très profitable.

Sécurité et confort

En louant du matériel médical, on a également l’assurance d’utiliser des modèles récents, parfaitement entretenus et propres. On pourra avoir la chance d’utiliser des équipements de dernières innovations en matière de santé, pour un confort optimal. Il faut aussi noter que la plupart des équipements médicaux mis en location sont minutieusement sélectionnés auprès des fournisseurs agréés. De plus, ils sont testés et mis en conformité avant d’être mis en location.

Livraison et installation

Les entreprises de location de matériel médical proposent un service complet pour satisfaire leur clientèle. Elles s’occupent de tout. Les agents effectuent la livraison de l’équipement de santé et l’installent à domicile. Ils forment aussi à l’utilisation du matériel loué afin que le client soit le plus autonome possible et en toute sécurité.

Possibilité de remplacement

Un matériel médical loué peut être remplacé à tout moment si celui-ci est usé ou défectueux ou bien si on veut simplement le changer avec un matériel plus performant. C’est un des avantages indéniables offerts par ce type de prestation. Grâce à la location, on peut donc toujours profiter d’un équipement en bon état le temps qu’il faudra.

Réparation et maintenance

Un contrat de location de matériel médical présente une clause de maintenance ou de réparation que l’entreprise s’engage à respecter. En cas de panne ou de défection d’un appareil (lit bloqué, roue cassée ou autre), il ne faut donc plus s’inquiéter. L’entreprise se charge du dépannage rapide ainsi que de l’entretien complet du matériel.

Accompagnement personnalisé

 

En amont à la location, on bénéficie également d’un accompagnement sur mesure quant au choix du matériel et à son utilisation. À l’écoute, une équipe s’engage à nous conseiller et nous orienter vers la solution la plus adaptée.

Les équipements les plus demandés à la location sont :

Le lit médicalisé

Le matelas à air

Le fauteuil roulant manuel et léger

Le soulève malades et sa gamme de sangles

Le verticalisateur et sa sangle

Le monte-escalier

Où louer son matériel médical en Guadeloupe ?

En Guadeloupe, Santé Hygiène Médical est une bonne adresse pour trouver et louer du matériel médical de bonne qualité et bien entretenu. Elle met à votre disposition tout ce dont vous avez besoin :

des fauteuils roulants,

des lits médicalisés,

divers matériels de rééducation,

des rampes d’accès, des verticalisateurs,

des monte-escaliers motorisés,

des plateformes élévatrices…

Comptez sur l’équipe pour vous conseiller sur le type de matériel qui convient et son utilisation. Elle s’occupe également de l’installation du matériel à domicile. Pour bénéficier de ses services, rendez-vous à la boutique Santé Hygiène Médical dans les Abymes.

Le matériel médical : pour quels usages ?

De nombreuses situations peuvent mener à utiliser du matériel médical spécifique, même pour les particuliers. Pour les personnes âgées ou atteintes d’infirmité à la suite d’un accident, les patients en convalescence, l’utilisation de certains appareils devient indispensable. Pour les professionnels, cela va de soi. Par contre, pour les particuliers, l’accès à ce type d’équipement peut être difficile. Le choix des appareils à utiliser dépend des besoins du patient, et doit se faire selon les avis du médecin. Pour faciliter également le choix, adressez-vous à des professionnels.

Pour équiper votre nouveau cabinet médical

Pour les professionnels désireux d’ouvrir leur propre cabinet, ils sont obligés de l’équiper. Le choix du matériel se fait en fonction de la spécialisation, mais il existe un grand nombre d’appareils utilisés pour tous les soignants.

L’accueil et le bureau

Le plus important est d’assurer la qualité de l’accueil et votre confort. Si l’agencement est essentiel, le bureau doit contenir des éléments essentiels. En général, vous devez disposer d’un ordinateur, d’un bureau et de meubles de rangement.

La salle d’examen

En ce qui concerne la salle d’examen, les équipements dépendent de la spécialité du médecin. En principe, elle doit contenir une table d’examen. Pour un gynécologue, le choix du modèle électrique est obligatoire. En effet, il est plus pratique et plus maniable. Les chaises sont également de mise pour vous et votre patient.

Le matériel d’examen

Les équipements d’examen sont définis par le type d’exercice. Cependant, le matériel de base peut être défini pour toutes les spécialités. Ainsi, on retrouve habituellement dans un cabinet les appareils suivants : la trousse d’urgence, un lecteur de glycémie, un stéthoscope, un doppler vasculaire, des bandelettes urinaires, un appareil pour la radiographie, etc.

Une utilisation pour l’hospitalisation à domicile

À cause de leur état vulnérable, certaines personnes ont besoin d’une hospitalisation à domicile ou HAD. Ces appareils permettent de leur prodiguer les soins essentiels selon leur état, mais également de leur donner une meilleure condition de vie.

Pour qui sont destinés ces équipements ?

Les personnes à l’état de santé fragile ont le plus besoin de ce type de traitement à domicile. Ainsi, les personnes âgées et les patients souffrant de déficiences physiologiques et psychologiques sont les plus concernées par ce type de soin à domicile.

Opter pour l’équipement à domicile permet également à ces personnes de gagner en autonomie. En effet, avec ces appareils, elles pourront exécuter facilement les gestes au quotidien, comme le déplacement. Cela facilite également la prise en charge de ces personnes.

Par ailleurs, la HAD n’est pas l’équivalent d’un séjour dans les établissements hospitaliers, car elle n’inclut pas la présence de professionnels soignants. De même, cette mesure ne peut être prise qu’après hospitalisation ou consultation d’un médecin spécialiste.

Quels sont les équipements nécessaires pour une HAD ?

Il existe plusieurs types d’équipements pour le maintien de patients à la maison. Le choix dépend du type de traitement, de la personne concernée et des recommandations du médecin. Pour une hospitalisation, les équipements suivants sont nécessaires :

  • Lit médicalisé avec ou sans accessoires

  • Fauteuil roulant

  • Rehausseur de toilettes

  • Appareil de mesure de tension artérielle et de glycémie capillaire

  • Sangle lève-personne

  • Poche à urine, etc.

Pour favoriser l’autonomie des personnes

Pour les personnes à mobilité réduite ne nécessitant pas de soins spécifiques, les appareils sont surtout faits pour assurer une meilleure autonomie dans leur vie quotidienne. Dans cette catégorie, on retrouve habituellement la canne, le déambulateur, le fauteur roulant qui permettent un meilleur déplacement.

Le drap de transfert, la barre d’appui, le guidon de transfert sont également utilisés pour faciliter certains mouvements quotidiens comme se lever du lit ou se rendormir.

Votre spécialiste en équipement médical en Martinique

Pour tous vos besoins en matériel médical, contactez MÉDICAL EXPERT. C’est un fournisseur de matériel médicale en Martinique qui prend en charge les demandes des professionnels et des particuliers.

matériels médicaux

Focus sur le matériel médical

Un médecin a besoin d’avoir le matériel médical nécessaire pour pouvoir ouvrir un cabinet ou pour développer son savoir-faire convenablement. En général, l’achat de ces équipements doit suivre des règles adaptées aux besoins du monde de la médecine. D’ailleurs, le matériel médical permet de faciliter la tâche du médecin lors des consultations et de diagnostiquer la maladie du patient. Il existe des équipements médicaux indispensables (les appareils de diagnostics, le matériel d’urgence…), mais aussi des équipements facultatifs. Ci-dessous, vous pouvez découvrir les différents types d’équipements médicaux.

Les équipements thérapeutiques

L’équipement thérapeutique permet au médecin de guérir un patient. Lorsque le patient rencontre un problème du système circulatoire ou lorsqu’il a du mal à avaler, les médicaments et les aliments sont envoyés par voie intraveineuse, grâce à un matériel appelé « pompe à perfusion ». Ils sont injectés sous forme de liquide dans le corps du patient. Il existe deux types de pompes à perfusion : la pompe à petits volumes (utilisée pour injecter des médicaments comme l’insuline) et la pompe à grands volumes (utilisée pour injecter une solution plus volumineuse comme les aliments).

Les équipements de diagnostic

Lors du diagnostic d’une maladie, le médecin commence toujours par poser une série de questions. La plupart utilisent un stéthoscope pour écouter les poumons ou le cœur du patient. Le médecin utilise l’imagerie médicale lorsque la maladie est complexe et ne se situe pas sur le corps du patient. Cette technique lui permet d’obtenir une image du corps humain sur une partie détaillée. D’ailleurs, il existe différentes technologies d’imagerie médicale parmi lesquelles : la photographie médicale, la microscopie, l’endoscopie, la thermographie, la radiologie, l’IRM (imagerie par résonance magnétique) et l’échographie.

Les équipements de réanimation cardio-respiratoire

La technique de réanimation est pratiquée sur une personne qui a subi un arrêt cardiaque. Le médecin doit utiliser des équipements fiables et performants pour réanimer une personne qui ne respire plus. Lorsqu’il ne sent plus le pouls de la personne, il utilise le défibrillateur pour faire fonctionner à nouveau le cœur en fibrillation. Il existe deux types de défibrillateurs : le défibrillateur semi-automatique (DSA) et le défibrillateur entièrement automatique (DEA). Faciles à utiliser, ces appareils sont très utiles lors d’un secourisme. Fonctionnant de la même façon que le défibrillateur, le stimulateur cardiaque est installé à l’intérieur de la poitrine. En contact avec le cœur, ses électrodes transmettent du courant afin de régulariser la fréquence cardiaque.

Les équipements de soutien de vie

Les médecins utilisent actuellement plusieurs appareils pour maintenir la vie d’une personne gravement malade. La ventilation mécanique ou respirateur permet au patient de continuer à respirer. En cas d’urgence, les médecins utilisent cet appareil lors d’une opération chirurgicale. Lorsqu’un malade n’a plus la possibilité d’avaler quoi que ce soit, les médecins utilisent des sondes d’alimentation (gavage) sous forme de tube. Ce type de soutien dépend de la maladie du patient. En effet, l’utilisation des gavages dépend notamment du niveau d’incapacité de la personne à avaler et du type de nutriments à injecter. Lors d’une intervention chirurgicale cardiaque, les médecins utilisent aussi un matériel de circulation extra-temporelle, afin de changer le rythme cardiaque d’une personne.

Certains équipements médicaux comme le thermomètre ou le tensiomètre sont disponibles en pharmacie pour aider les particuliers à évaluer eux-même leur état de santé. L’achat d’appareils comme le lit médicalisé, le matelas à air, le fauteuil roulant peuvent également s’effectuer en ligne. YOMA MEDICAL propose un service fiable en matière de vente et de location de matériel médical à Saint-Pierre et sur toute l’île de la Réunion. En sollicitant ses services, vous bénéficierez d’une prise en charge personnalisée ainsi que d’un SAV.

À quoi sert un collier cervical ?

Vous souffrez quotidiennement d’arthrose cervicale, de torticolis, de fractures, d’entorses ou de contractures ? Ces douleurs au cou vous mènent la vie dure au quotidien et vous empêchent de bien dormir ? Avoir un matériel adapté comme le collier cervical est le seul moyen pour les réduire voire les éliminer. Mais, c’est quoi un collier cervical ? Comment cela fonctionne ? Quels sont ses rôles ?

Un dispositif médical conçu spécialement pour le cou

Le collier cervical est un dispositif médical sous forme de brassard conçu spécialement pour le cou. Disposé autour de ce dernier, il sert principalement soulager les tensions et immobiliser le cou afin de limiter les mouvements des vertèbres ( flexion, extension et rotation). Le degré d’immobilisation varie en fonction de la rigidité du collier (de C1 à C4).

Une solution contre les douleurs cervicales

Le collier cervical est très efficace pour soulager les torticolis, les fractures, les spasmes musculaires, les entorses des cervicales et les douleurs aiguës chroniques. Ce dispositif détend les muscles et soulage les douleurs musculaires. On remarque alors une diminution rapide des gonflements, des inflammations ainsi que celles des autres douleurs. Celle-ci est suivie de la guérison des tissus mous, des articulations plus souples et des tissus collagènes plus élastiques.

L’équipement est également utilisé dans les cas des blessures, des entorses cervicales, de l’arthrose cervicale, de la névralgie cervico-brachiale et des raideurs dans la région de la tête.

Quel collier cervical choisir ?

Le collier cervical se décline sous plusieurs formes et modèles :

Le collier cervical souple

Fabriqué en mousse, ce modèle apporte un soutien léger de la tête et de la nuque. Les mouvements du cou sont restreints, sans les empêcher pour autant complètement. Cet équipement permet de soulager les muscles et les mettre au repos. Grâce à la chaleur que la mousse procure et à sa texture confortable, le collier cervical souple possède une action décontractante. Cette orthèse en mousse est généralement conseillé en cas de torticolis ou de petites entorses.

Le collier cervical de contention moyenne

Ce modèle, quant à lui, limite tous mouvements de flexion-extension ou d’inflexions latérales de façon significative à plus de 60 % de l’amplitude, grâce à une plaque semi-rigide située à l’intérieur du collier. Cette plaque a également une fonction correctrice de la posture de la nuque. C’est le collier cervical qu’il vous faut si vous souffrez fréquemment d’arthrose ou de névralgie.

Le collier de soutien renforcé

Rigide, ce modèle offre un bon maintien et une stabilisation plus importante de la nuque. Doté d’une fonction réglable en hauteur, il limite sérieusement les mouvements du cou et offre une immobilisation de la nuque et un appui du menton. De ce fait, la rotation du cou est réduite et le rachis cervical est stabilisé. Ce collier est adapté pour soulager les entorses et les névralgies.

Vous pouvez trouver tous ces modèles de collier cervical à la PHARMACIE DE LA RIVIÈRE à Saint-Louis, à La Réunion.

Quelle taille choisir ?

Dans le choix de la taille de votre collier cervical, le tour et la hauteur du cou ainsi que la morphologie sont pris en compte. C’est pourquoi, il existe des versions pour nourrisson, enfant et adulte. Les colliers pour adultes se déclinent encore en 4 tailles : sans cou, cou moyen, court ou long. Des dispositifs permettent selon les modèles de régler le tour en hauteur ou de manière plus précise autour du cou. En cas de doute sur la taille qui vous convient le mieux, n’hésitez pas à en demander à votre médecin ou à votre pharmacien.

Une fois placé, le collier cervical doit maintenir fermement le cou sans pour autant trop le serrer. La durée du port doit se limiter à quelques semaines au risque de provoquer un relâchement musculaire trop important.

 

Tout savoir sur les glucomètres

Le glucomètre est un appareil qui sert à mesurer le taux de sucre contenu dans le sang de quelqu’un. Il est surtout utilisé par les médecins, mais également par les personnes diabétiques. Toutefois, il est assez difficile pour une personne novice de l’utiliser. Dans cet article, vous saurez tout sur l’utilisation de cet appareil.

Mode d’utilisation des glucomètres

Un glucomètre est formé de 3 éléments :

– une aiguille ou auto-piqueur

– une bandelette

– un boîtier d’analyse

Pour mesurer le taux de sucre contenu dans le sang d’une personne, commencez par la piquer avec l’aiguille. En général, une légère piqûre sur la pointe des doigts est suffisante. Ensuite, recueillez une petite goutte de son sang sur la bandelette. Pour terminer, introduisez la bandelette dans le boîtier, qui analysera automatiquement le taux de sucre contenu dans le corps de la personne.

 

Les bonnes habitudes d’utilisation d’un glucomètre

La fréquence d’utilisation du glucomètre dépend de l’état de la personne faisant le test. En effet, il n’est pas utile de répéter une analyse plusieurs fois lorsque le taux de sucre de la personne est normal. Tandis que, pour une personne diabétique, il peut s’avérer qu’elle soit dans l’obligation de refaire le test deux à trois fois dans la même journée.

Comme le glucomètre est un matériel médical très fragile, vous devez tout faire pour le protéger contre les microbes et les saletés. Voilà pourquoi, avant de l’utiliser, lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon. De plus, avant et après chaque utilisation, n’oubliez pas non plusde stériliser la pointe de l’aiguille avec de l’alcool et du coton.

 

L’état d’une personne en fonction de son taux de glycémie

Le sucre (ou glucose) est un composant essentiel qui assure le bon fonctionnement du corps humain. En effet, c’est lui qui fournit de l’énergie à l’ensemble de l’organisme. Pour stabiliser le taux de sucre contenu dans le corps, l’organisme produit de l’insuline. En général, un litre de sang doit contenir à peu près entre 0,50 et 1,50 g de sucre, soit 5,5 mmol/l. Mais lorsque l’organisme n’arrive plus à stabiliser ce taux, la personne est alors en situation de diabète. Pour les personnes hyperglycémique, le glucomètre indique un taux pouvant aller jusqu’à 7 mmol/l, soit une valeur de 1,26 g de sucre par litre de sang. Par contre, pour les personnes en manque de sucre ou hypoglycémique, ce taux peut descendre à moins de 0,45 g/litre.

L’utilisation d’un glucomètre ne permet pas de guérir du diabète. La seule solution pour se soigner est de se confier à un médecin. En effet, il est le seul à pouvoir vous conseiller sur le type de traitement adapté en fonction de votre cas.

 

Où acheter un glucomètre ?

Vous trouverez dans les pharmacies et les parapharmacies différents modèles de glucomètres. Certains sont munis d’une mémoire interne afin d’aider les patients à suivre l’évolution de leur état de santé au jour le jour. Vous pouvez également vous fournir dans les établissements spécialisés en vente de matériels médicaux tels que Reha Team qui se trouve à Perpignan. Il dispose de nombreux équipements médicaux comme les glucomètres, les seringues, les alcools, etc. Vous pouvez aussi y trouver divers outils orthopédiques comme les fauteuils roulants électriques.

 

Les complications engendrées par le diabète

Le diabète en elle-même ne tue pas. Toutefois, elle est responsable de plusieurs complications dégénératives comme l’altération des parois artérielles et capillaires. Or, lorsque ces parois se dégradent, les risques de maladies cardiaques et musculaires sont élevés. À long terme, le diabète peut engendrer la cécité des membres et des extrémités ou l’infarctus du cœur. De plus, comme l’organisme manque d’énergie pour pouvoir produire des anticorps de défense, une simple blessure peut ne pas guérir et devenir très grave.