Quelques conseils pour traiter l’arthrose

Un des maux les plus répandus dans le domaine des affections rhumatismales est l’arthrose : une maladie dégénérative des articulations. Avec l’âge, des lésions du cartilage apparaissent. La colonne vertébrale, la hanche, le genou ou le gros orteil peuvent être atteints de cette sorte de « rouille » articulaire.

Symptômes et causes

L’arthrose est une maladie qui provoque des déformations au niveau de l’articulation. Elle ne se signale pas par une atteinte de l’état général, mais se manifeste par des craquements, des douleurs ou une gêne dans les mouvements. La maladie s’aggrave au fur et à mesure que l’usure articulaire se confirme.

Les causes de l’arthrose peuvent être multiples. Cette maladie est généralement provoquée par des troubles métaboliques ou endocriniens, une mauvaise hygiène de vie, une insuffisance de la musculature, l’obésité, des facteurs héréditaires, une arthrite ayant provoqué une inflammation antérieure, etc.

Traitement interne

Il existe plusieurs façons de traiter l’arthrose. Tout commence par une bonne alimentation. Comme pour les rhumatismes, il faut penser à revoir son mode d’alimentation. En effet, certains aliments favorisent la production de résidus métaboliques, qui sont des fléaux de l’articulation : urée, acide urique, composés ammoniacaux, etc. Il est recommandé d’éviter les aliments salés et trop riches en protéines et de privilégier les fruits et légumes.

Les spécialistes recommandent également la phytothérapie. C’est un traitement à base de plantes aux propriétés circulatoires et détoxifiantes. Il s’agit ici de préparer une tisane à base de bruyère, d’aubier de tilleul et de prèle. Cette infusion permet une détoxication ou l’élimination des substances toxiques dans l’organisme. D’ailleurs, il existe un traitement appelé phyto-aromathérapie. L’ail, le basilic, la camomille, le citron, le sassafras, le genévrier, le pin, le romarin et le fenouil sont des végétaux très utiles pour lutter contre l’excès d’acide urique. Ils seront utilisés selon leur nature, en aliment, en assaisonnement ou en tisane.

Une cure d’eau peut tout à fait vous faire du bien. L’hydroxydase, une eau minérale conditionnée qui se trouve uniquement en pharmacie et dans les magasins de produits diététiques, donne également d’excellents résultats. Elle favorise l’élimination et la dissolution des urates de sodium.

Les cures thermales sont également très intéressantes. Le sauna, par exemple, est un merveilleux moyen de désintoxication, un véritable bain de santé. Complétez le tout par un massage relaxant, exécuté par un masseur-kinésithérapeute, afin de soulager les symptômes durant un certain temps.

La médication

Si les douleurs aux articulations se développent, prenez des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS sur prescription médicale. En cas d’arthrose du genou par exemple, les AINS atténuent les symptômes causés par l’inflammation, grâce à leurs propriétés antalgiques.

Se procurer un matériel orthopédique

Les plus grands cas d’arthrose se développent généralement sur les pieds. Si vous en ressentez le besoin, demandez à votre médecin de vous prescrire des semelles orthopédiques. D’une part, elles permettent d’ajuster la posture et d’autre part, de limiter les déformations. Consultez le site de REHA TEAM PERPIGNAN, une entreprise spécialisée dans la vente de matériel médical, dont les équipements orthopédiques.

Faire appel à un ergothérapeute

L’ergothérapie est une discipline visant à la réadaptation des personnes en situation de handicap. Dans le cadre d’un traitement de douleurs articulaires, l’ergothérapeute sollicite les fonctions déficitaires des personnes traitées pour leur permettre de maintenir, récupérer ou acquérir une autonomie individuelle. Le processus de rééducation peut durer des mois, en fonction de la nature du traitement et de la capacité de réadaptation du patient.

À travers ces lignes, vous avez pu vous renseigner sur les nombreux procédés de traitement de l’arthrose. Pour résumer le tout, l’hygiène de vie est l’unique moyen de garder la pêche et d’être en bonne santé, car comme l’adage le dit si bien, mieux vaut prévenir que guérir !

Corrigez votre allure : choisissez des chaussures orthopédiques !

La déformation des pieds et les troubles de la marche sont souvent dus à des accidents ou à des chocs plus ou moins graves affectant le système de locomotion. Rares sont les personnes qui ont des pieds naturellement déformés, et qui ressentent de la douleur à a marche. Vous faites partie de ces gens qui n’arrivent plus à retrouver leur posture droite suite à un accident ? Vous souhaitez corriger ces déformations par des traitements médicaux ? Avant toute décision, vous devrez consulter un orthopédiste. Après le diagnostic, ce dernier va vous prescrire des chaussures adaptées à vos pieds. Pour plus d’informations, ne manquez pas la suite de cet article.

En quoi consiste le port des chaussures orthopédiques ?

Pour corriger les déformations du pied et assurer un maintien confortable, les chaussures orthopédiques sont créées à l’instar des semelles de rééducation ou des orthèses. Cet équipement thérapeutique est fabriqué par un podo-orthésiste et ne peut, en aucun cas, faire l’objet de création d’un simple cordonnier. La raison est simple : les chaussures sont fabriquées sur-mesure à partir de certains critères très précis. Il n’existe donc pas de modèle standard puisque chaque chaussure est adaptée à une déformation ou à une pathologie en particulier. Dans la plupart des cas, leur rôle est d’assurer le confort de son utilisateur. Elles peuvent toutefois avoir des rôles correcteurs, selon la déficience du pied (ex : déformation sévère de la plante des pieds).

À la différence des chaussures sur-mesure, les semelles et orthèses orthopédiques sont, quant à eux, conçues pour des vertus thérapeutiques. Les semelles sont préconisées pour traiter des troubles plus ou moins graves tels que l’arthrose, les lésions traumatiques, les épines calcanéenes, les hallus valgus et les tendinites. Avant d’entamer un traitement, les conseils d’un thérapeute sont toujours sollicités. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d’un pharmacien ou d’un podologue.

Pour trouver des chaussures, semelles ou autres accessoires orthopédiques adaptés à vos déficiences, rendez-vous chez Pharmacie de Paris. L’établissement propose différents accessoires comme les semelles pour sportifs, les chevillères, les ceintures lombaires et les bas de compression. Vous pouvez également lui passer votre commande de chaussure sur mesure. La confection se fait en moins de 24 heures. Pour plus d’informations, renseignez-vous sur son internet. Vous pouvez également consulter la pharmacie située au 76, Rue Voie Verte, Athis-Mons.

Ces dispositifs sont-ils efficaces ?

Sans les avoir essayées, l’efficacité des chaussures orthopédiques ne peut pas être évaluée en fonction du modèle conçu. Une chose est sûre : les chaussures orthopédiques assurent votre confort et dissimulent la déformation de votre marche. Tant que vous n’essayez pas de les porter, vous ne pouvez pas évaluer leur efficacité. Votre satisfaction peut donc dépendre du savoir-faire de votre médecin orthopédiste, ainsi que du fabricant de chaussures (ou podo-orthésiste). Pour les semelles et les orthèses, vous pouvez bénéficier de leur efficacité au bout de 2 semaines de traitement. Si vous sentez toutefois des douleurs qui persistent pendant votre marche, n’hésitez pas à revenir et chez votre médecin afin de réaliser quelques ajustements au niveau des semelles.

Comment choisir un podo-orthésiste ?

Ce métier est très technique. La précision est le maître-mot de l’orthésiste. Pour que la fabrication des orthèses et des chaussures orthopédiques soit conforme aux attentes du client, l’interprétation de la prescription du chirurgien nécessite des compétences particulières. Pour choisir son podo-orthésiste, il convient donc se renseigner sur les détails de la prestation, le réseau de certification du cabinet (ou de l’atelier) et la notoriété du praticien dans la région. Chaque pied mérite d’être bien chaussé ! Autant donc choisir un podo-orthésiste en mesure de répondre à vos exigences les plus strictes. Il en va de votre confort tout au long de la journée.

Tout savoir sur le matériel orthopédique

Selon les chiffres, 15% de la population mondiale est touchée par un handicap nécessitant le recours aux appareils orthopédiques. La plupart de ces personnes affirment que l’utilisation de matériels orthopédiques leur a permis d’acquérir plus d’autonomie dans le quotidien. De quels équipements s’agit-il ? Zoom sur le sujet. 

Qu’est-ce que l’orthopédie et à quoi servent les équipements orthopédiques ?

L’orthopédie est une branche de la médecine qui s’intéresse aux traitements chirurgicaux des affections au niveau des membres supérieurs et inférieurs puis du rachis. Cette discipline a réalisé des progrès importants au XXe siècle, notamment avec la découverte de la prothèse totale de la hanche, l’arthroscopie ou encore la prothèse du genou.

Le matériel orthopédique englobe tous les appareils médicaux utilisés en chirurgie qui soutiennent une partie de corps dans le but de permettre à l’usager de recouvrer son autonomie, de compenser une fonction déficitaire ou absente, de corriger des malformations ou des traumatismes, etc. Il peut alors s’agir d’attelle de main, de chevillières, de collier cervical, d’attelle de main, etc. Il existe également des équipements orthopédiques utilisés uniquement pour améliorer la qualité de vie comme les bas et collants de contention, les genouillères, les ceintures lombaires, les chaussures orthopédiques, les matelas, les coussins, etc.

Les semelles orthopédiques

Hallux valgus, pied creux, orteils en griffe, etc., de telles déformations modifient la structure du pied lors de la locomotion puisque le pied ne s’allonge plus comme il se doit et les zones d’appui sont réparties de façon inéquitable. Des douleurs ou des gênes peuvent alors se faire ressentir pendant la marche. Par ailleurs, ces déformations peuvent être à l’origine de la présence des durillons, voire de la boiterie ou du déséquilibre de la posture. Tous ces problèmes peuvent se soigner avec le port de semelles orthopédiques.

Il existe deux types de semelles orthopédiques, dont les semelles classiques. Ces dernières réduisent les douleurs causées par une mauvaise répartition de l’appui. Elles peuvent être portées au quotidien. Il y a également les semelles en mousse qui corrigent l’appui et réduisent les chocs pendant la marche ou les séances de sport. Épaisses, elles conviennent uniquement aux chaussures de sport.

Il existe également des chaussures orthopédiques fabriquées sur mesure comme les semelles orthopédiques thermoformées. Elles réduisent la pression ressentie au niveau de pieds et sont adaptées aux sportifs de haut niveau ainsi qu’aux diabétiques. Les semelles orthopédiques monobloc sont également fabriquées sur mesure pour les personnes à la recherche de semelles confortables et légères au quotidien. Elles sont conformes aux chaussures de ville.

Le lit médicalisé

Le lit médicalisé fait partie des matériels orthopédiques indispensables aux personnes souffrant d’une affection de longue durée et qui nécessitent un alitement prolongé. Il peut également être utilisé par des personnes souffrant de maladie d’Alzheimer ou de handicap mental afin de minimiser les risques de chute en cas de descente du lit. En effet, pendant la nuit, ces sujets ont tendance à se déplacer ou à escalader les barrières de lit. Comme le lit médicalisé peut être en position basse, les risques de chutes sont minimes.

Comme tous les lits médicalisés n’ont pas les mêmes caractéristiques, il est important de tenir compte de certains paramètres avant de les choisir. Tous ces lits sont dotés de la fonction « relève buste électrique », mais ce sont les angles de redressement qui différencient les modèles. Certains modèles comportent également une fonction « relève jambes » qui optimise le retour veineux ou baisse la pression. Cette fonction peut être manuelle ou électrique. Certains accessoires accompagnent le lit médicalisé comme les barrières de sécurité, les cales de positionnement ou encore la potence qui permet à l’utilisateur de se redresser et de s’asseoir dans son lit sans aide extérieure. Si vous recherchez un lit médicalisé haut de gamme, adressez-vous au magasin Orthopédie de la Hardt.

Pourquoi prescrire des semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques, également connues sous l’appellation d’« orthèse plantaire », sont faites de mousses souples ou rigides placées dans les chaussures des patients. Le podiatre ou spécialiste en orthopédie recommande le port de la semelle orthopédique pour corriger un problème du pied ou qui est associé au pied. En principe, cet appareil modifie les points d’appui et les angles du pied. Mais qui doit porter les semelles orthopédiques ? Et pourquoi les porter ? Découvrons tout cela dans cet article.

Qui doit porter des semelles orthopédiques ?

Différentes catégories de personnes sont amenées à porter des semelles orthopédiques dans leur vie. Les raisons sont nombreuses : douleur au pied, difformité du pied, défaut biomécanique, ou toute autre circonstance.

1. Les enfants

Un enfant de 4-5 ans qui se plaint d’une douleur aux genoux, aux jambes ou aux pieds doit porter une semelle orthopédique. C’est à cet âge que ses fonctions motrices se développent. Il lui est également conseiller de porter ce type d’appareillage en cas d’inversion ou éversion du pied ou encore d’hyperlaxité de la cheville.

2. Les diabétiques

Les personnes diabétiques peuvent souffrir de neuropathie diabétique en cas de complication de la maladie. Cela se manifeste par la perte de certains réflexes et la paralysie des muscles. Lorsque les pieds sont atteints, ils présentent une lésion minime qui peut s’aggraver au fil du temps. En portant des semelles orthopédiques, il leur est possible de prévenir voire de réduire la lésion.

3. Les sportifs

Les pieds des sportifs subissent des pressions et des charges du fait de l’intensité de leurs activités. Ils peuvent alors subir des difformités et des dysfonctions. Le port de semelles orthopédiques va aider à soulager les douleurs engendrées par les problèmes rencontrés et même les corriger.

4. Autres circonstances

Il est tout à fait possible que le port de la semelle orthopédique ne soit pas lié à une douleur au pied. Cet appareil est conseillé pour les personnes qui souffrent de douleurs à la cheville, dans les jambes ou dans le bas du dos. Il en est de même pour les personnes dont les arches de pied sont trop élevés ou celles qui roulent leurs pieds vers l’intérieur. Enfin, selon la gravité du cas, les enfants ou les adultes aux pieds plats peuvent aussi être amenés à porter des semelles orthopédiques.

Pour quelle raison porter des semelles orthopédiques ?

De manière général, porter des semelles orthopédiques permet de soulager, voire guérir plus rapidement l’affection du pied. Il peut s’agir d’une blessure ou d’un défaut biomécanique. Grâce à l’appareil orthopédique, le stress et le poids exercés sur le pied au cours de la phase de guérison sont réduits.

Le port de semelles orthopédiques corrige également les défauts biomécaniques causés par les problèmes aux pieds (mauvaise absorption de chocs ou la mauvaise répartition des charges). Il peut ici s’agir de problèmes au niveau des articulations ou du dos. Dans les deux cas, le port de l’appareil orthopédique va stopper l’irradiation de la douleur vers les autres parties du corps.

Porter des semelles orthopédiques aide ainsi le patient à guérir plus rapidement, à éviter que l’affection ne s’aggrave et à prévenir de nouvelles blessures ou douleurs.

A quel moment prescrire des semelles orthopédiques ?

De nombreuses circonstances incitent le podiatre à prescrire le port de semelles orthopédiques à ses patients :

  • Difformités du pied : pieds plats ou creux, déséquilibre des points d’appui sous le pied ;
  • Difformités en relation avec le pied : inversion ou éversion de la cheville, inégalité des membres inférieurs, port de chaussures inadéquates, problèmes héréditaires, entraînement intensif, surpoids ;
  • Raisons pathologiques : douleur du tendon d’Achille, maux de dos, maux du genou.

Pour déterminer si le patient doit ou non porter des semelles orthopédiques, le spécialiste va d’abord l’examiner. Et bien que des semelles préfabriquées soient vendues librement en pharmacie, il est préférable d’en faire fabriquer sur mesure, après prescription du spécialiste. L’entreprise Orthopédie de La Vallée de Chevreuse à Gif-sur-Yvette met à votre service l’expertise de ses orthoprothésistes pour la confection de matériel orthopédiques et d’appareils médicaux. Vous pourrez y acheter vos semelles à juste prix !

Ce qu’il faut savoir sur l’orthopédie pédiatrique

L’orthopédie, ou chirurgie orthopédique, est une spécialité médicale qui traite les maladies du système musculo-squelettique, incluant les os, les articulations, les muscles, les nerfs ou encore les ligaments touchant les membres inférieurs ou supérieurs. Cette discipline prend également en charge les déformations au niveau de la colonne vertébrale ainsi que les affections du système locomoteur. Les enfants tout comme les adultes peuvent être amené à consulter un orthopédiste pour soigner différentes pathologies. Zoom sur l’orthopédie pédiatrique ainsi que le matériel d’orthopédie pour enfant.

Les maladies concernées par l’orthopédie pédiatrique

L’orthopédiste pédiatrique traite différentes pathologies infantiles, dont les traumatismes liés à un accident (entorses, fractures, luxations…). Il se charge également des maladies liées à la colonne vertébrale ou encore les fractures touchant les articulations, les muscles, les tendons et les ligaments. Ce praticien accompagne également ses petits patients qui peinent à retrouver l’usage de leurs membres suite à un choc psychologique.

Mais l’intervention de ce spécialiste ne s’arrête pas là. Il s’occupe également des malformations de naissance. Ainsi, il est recommandé aux parents de consulter immédiatement un pédiatre qui va ensuite les orienter vers un spécialiste de l’orthopédie pédiatrique si leur enfant souffre de paralysie obstétricale. A cause d’une lésion des nerfs, les nouveau-nés ne peuvent pas se servir de leurs membres supérieurs. Des séances de rééducation auprès de l’orthopédiste vont leur permettre de réutiliser leurs mains et leurs bras. Il est toutefois à noter que le traitement n’offre pas toujours la garantie que la paralysie disparaîtra totalement. Dans certains cas, les enfants restent paralysés.

La chirurgie orthopédique

L’augmentation du nombre d’accidents du sport et de la circulation a permis à la chirurgie orthopédique de se développer. La discipline a permis à de nombreux individus de retrouver l’usage total ou partiel de leurs membres. Si un enfant souffre d’anomalies de croissance telles que la scoliose (déviation latérale de la colonne vertébrale) ou la cyphose, le pédiatre recommandera aux parents de consulter rapidement un chirurgien orthopédique. Dans ce type de traitement, des orthèses, des corsets et des lombostats vont soutenir le corps de l’enfant.

L’évolution technologique a permis à la chirurgie orthopédique de se développer. Ainsi, pour soigner une déformation tissulaire ou des tumeurs osseuses, l’orthopédiste procède à des greffes osseuses. Pour restaurer les lésions capsulaires ou pour retirer les corps étrangers dans les membres inférieurs, il use de la chirurgie endoscopique.

Le matériel orthopédique pour enfant

En complément des traitements orthopédiques, un enfant qui souffre de problèmes de mobilité doit se servir d’outils et de matériel orthopédique pour pouvoir se déplacer confortablement. Les spécialistes en pédiatrie recommandent principalement les chaussures orthopédiques pour que les enfants puissent se déplacer sans difficulté. Leurs semelles sont spéciales. Elles renforcent l’appui du pied pour qu’il ne s’effondre pas, le stabilisent pour éviter qu’il se torde, amortissent les contraintes dynamiques lors d’une course ou de la marche et soulagent les douleurs d’appui antérieur.

Pour le maintien à domicile de l’enfant, divers appareils ont été conçus : oreiller orthopédique pour un sommeil confortable, scooters, fauteuils élévateurs, monte-escaliers, cannes, déambulateurs, rollators…

Si vous êtes à la recherche d’un professionnel pour soigner votre enfant ou rendre ses déplacements plus agréables, une seule adresse Arthro-Med. Ayant plus de 30 ans d’expérience, le centre d’appareillage orthopédique à Vimont (Laval) vend et loue des appareils orthopédiques destinées aux personnes sujettes à des problèmes psychomoteurs (adultes ou enfants). Il vous fournit les meilleurs produits sur le marché.