Pourquoi est-il important d’avoir des dents en bonne santé ?

Que ce soit pour les enfants ou pour les adultes, avoir des dents en bonne santé joue un rôle important sur la santé. Mais pourquoi donc ?

La santé bucco-dentaire influe sur notre santé globale

En effet, une mauvaise santé buccale peut entraîner des effets secondaires sur la santé et notamment sur le bon fonctionnement des organes. Une accumulation incessante de bactéries et de débris alimentaires au niveau des gencives et des dents peuvent engendrer la formation des tartres. Ces derniers qui par la suite vont favoriser la progression de la gingivite et de la parodonte. Et nul n’ignore que les inflammations buccales et les caries facilitent la prolifération et la pénétration des bactéries pathogènes dans les organes. Et quand on dit organes, on parle généralement du coeur, des poumons, des reins, de l’estomac, etc. En outre chez certaines personnes atteintes de diabète, cela peut affecter leur organisme et influer sur leur sensibilité à l’insuline. Toutefois, cette maladie peut agir inversement en entraînant des complications bucco-dentaires comme une sécheresse buccale, carie dentaire ou mauvaise haleine.

Par conséquent, la seule alternative possible est de faire en sorte d’avoir et de garder une bonne hygiène buccale. Pour cela, une visite au moins une fois par an chez le dentiste s’impose pour prendre soin de vos dents. Centre Dentaire André Côté & Ass, situé 4865 Rue de la Promenade-des-Soeurs, Québec G1Y 2W2  dispose d’équipements sophistiqués et modernes et d’un personnel médical spécialisé dans la dentisterie.

Par ailleurs, vous pouvez procéder à des gestes simples pour préserver la bonne santé de vos dents.

Comment peut-on prendre soin de ses dents au quotidien ?

-Pour vous prémunir des caries dentaires, il suffit de bien brosser vos dents. C’est un geste simple, mais qu’on a souvent tendance à négliger. Il est indispensable de se brosser les dents au moins deux fois par jour et surtout après chaque repas. D’ailleurs, le brossage du soir favorise la formation de la salive qui limite la propagation des microbes. Toutefois, il est inutile de brutaliser vos gencives. Il suffit d’appliquer les bons gestes avec une brosse douce.

-N’oubliez pas non plus de vous rincer la bouche après chaque repas ou prise de boisson sucrée.

-Bannissez également le tabac qui réduit l’oxygénation des gencives les rendant plus vulnérables aux infections.

-Évitez aussi de manger des aliments trop chauds, car cela peut endommager l’émail.

Mais, on peut cependant préserver une bonne hygiène buccale dans notre assiette de tous les jours.

Quels sont les aliments à privilégier pour se prémunir des caries ?

Une alimentation appropriée peut contenir une arme parfaite pour protéger la dentition. Il ne s’agit pas d’adopter une nouvelle recette, mais de bien savoir privilégier certains aliments qu’on mange au quotidien.

-Le chocolat à condition qu’il ne soit pas trop sucré peut être un allié important, car il contient assez de phosphates qui éliminent les acides véritables ennemies des dents.

-Le saumon, qui grâce au fluor contenu dans sa chair, contribue à la consolidation de l’émail.

-Le fromage, pour compléter le calcium et le phosphore qui renforcent les dents et l’émail.

-La pomme, qui est très riche en fibres qui va lustrer l’émail et favorise la formation de la salive. Toutefois, faites bien attention, car il y a une certaine variété de pomme qui contient trop de sucres et d’acides qui peuvent endommager les dents.

La carotte crue de préférence empêche la formation de la plaque dentaire en débarrassant des débris d’aliments qui persistent.

-L’eau minérale. Boire un verre d’eau après chaque repas et surtout avant de se coucher participe à la prévention des caries grâce à la réduction des bactéries.

Toutefois, il est plus conseillé de bien surveiller l’alimentation dès le plus jeune âge afin d’éviter l’apparition des caries.

Quel soutien pour faire face à son handicap ?

La situation de handicap est difficile à vivre, tant pour la personne elle-même que pour ses proches. Les personnes handicapées sont moins autonomes et, parfois, complètement dépendantes des autres. Cela dépend notamment de la nature du handicap. Des progrès considérables ont, certes, été constatés dans le domaine, mais ils ne touchent qu’une petite partie du nombre de personnes atteintes d’infirmité.

Le progrès pour aider les handicapés

Le problème de handicap dans le monde est fondamentalement le même. Les mesures sont insuffisantes afin d’assister ces personnes en difficultés sur le plan social et professionnel, ainsi qu’au quotidien. Les infrastructures et les services spécialisés afin d’aider ces personnes manquent.

Cependant, plusieurs organisations œuvrent dans ce sens. Même si les projets n’en sont encore qu’à leurs débuts, les résultats semblent prometteurs.

Les progrès techniques

Les progrès techniques sont à l’origine de plusieurs bienfaits sur l’accompagnement des personnes infirmes. Cela se traduit par de nouveaux équipements destinés à rendre ces personnes plus autonomes et indépendantes. Ces équipements varient selon le type de handicap de la personne et proviennent principalement des centres de recherche ou des laboratoires.

Pour les personnes atteintes de perte de mobilité physique partielle ou totale, le fauteuil roulant reste l’équipement de référence pour faciliter le déplacement. Cependant, les infrastructures ne permettent pas un déplacement aisé de ces personnes.

Pour les personnes ayant des déficiences au niveau de la vue, la canne blanche reste le plus utilisé. Un nouveau modèle équipé de GPS devrait être bientôt commercialisé. Cette canne est connectée à une oreillette et est équipée de différents capteurs d’obstacles pour mieux guider son utilisateur.

Que ce soit suite à un accident ou une infection nécessitant une imputation, les bras bioniques permettent de rendre une partie de la fonction du bras au patient. Avec ce dispositif, la personne peut manger, brosser les dents et ouvrir des portes sans faire recours à une aide venant d’autrui.

Bien que ces équipements présentent des avantages majeurs dans l’assistance des patients, leur coût sont extrêmement élevé, ce qui pose problème. En effet, malgré des prises en charge et des financements, le prix de ces équipements reste élevé. Les personnes handicapées n’ont donc le choix que de se contenter des équipements de base.

L’importance des prises en main

À un certain moment, le handicap peut devenir un problème d’envergure pour les personnes handicapées et leurs proches. Si un enfant présente, par exemple, des difficultés mentales, il sera difficile pour lui d’intégrer une école. De même, pour une personne en âge de travailler, l’insertion dans le monde professionnel est tout aussi difficile.

Des associations œuvrent dans le but de venir en aide à ces personnes atteintes d’infirmité. L’association ARSEA à Ajaccio apporte leur soutien aux personnes handicapées à travers plusieurs prises en charge. Cela inclut un accompagnement scolaire pour les enfants, une aide à la recherche d’emplois pour les personnes en âge de travailler, ainsi qu’une proposition de rééducation pour les personnes atteintes de handicap fonctionnel.

Les rééducations, indispensables pour les patients

La rééducation est un traitement au même titre que les autres. Elle est réservée aux personnes ayant des difficultés ou des incapacités motrices. Ce handicap peut être la conséquence d’accident de travail, de problème au niveau du membre en question ou un problème cérébral causant ainsi cette incapacité physique.

La rééducation fonctionnelle est utile pour aider la personne atteinte d’un handicap à être plus autonome. Cela permet d’améliorer la qualité de vie du patient et d’alléger le traitement pour les familles. Les méthodes de rééducations varient selon la zone touchée par le handicap.

Après un bilan de l’état du patient, le médecin rééducateur adopte, en fonction du résultat, la méthode de traitement la plus appropriée. Cela consiste en des séances de kinésithérapie et de familiarisation aux différents appareils destinés à assister le patient.

Retrouver le bien-être grâce à la chiropraxie

La chiropraxie est une méthode de traitement permettant de régler les problèmes liés aux dysfonctionnements des nerfs, entraînant ainsi des douleurs à certains endroits du corps, notamment la lombaire, le dos ou la nuque. Ces douleurs s’accompagnent souvent d’une hausse de la tension artérielle et des symptômes de stress. Les traitements se font manuellement par le chiropracteur.

L’influx nerveux, base du traitement de la chiropraxie

La transmission des signaux électriques dans le corps humain permet, en général, son fonctionnement mécanique. Les nerfs transportent de nombreux signaux qui jouent un rôle précis dans le bon fonctionnement de notre organisme. Ils sont surtout responsables de la collecte des informations relatives aux sens, dont le goût, le toucher, les différentes sensations, la vue et l’ouïe, qui sont ensuite envoyées au cerveau pour y être analysées et traitées. D’autre part, ils assurent la transmission des signaux depuis le cerveau vers l’ensemble de l’organisme. Une mauvaise circulation de ce flux nerveux est source de nombreux désagréments qui peuvent nuire à la santé. La chiropraxie traite justement ce type de trouble.

Les maladies causées par l’altération de l’influx nerveux

Ces dysfonctionnements sont très diversifiés et peuvent avoir plusieurs conséquences selon les organes touchées. Ce sont habituellement les troubles des lombes et la colonne vertébrale qui ont le plus de répercussions sur la santé de l’individu.

Les troubles musculo-squelettiques

Ils sont causés par un dysfonctionnement autour de l’articulation, c’est-à-dire, les muscles, les tendons, les ligaments ainsi que les nerfs. Les mauvais mouvements répétés, les efforts qui sollicitent trop l’utilisation de ces organes sont les causes les plus fréquentes de cette maladie.

Les symptômes de cette perturbation au niveau de ces zones périphériques des articulations varient selon les origines du gène. Le dos, le cou et les membres sont, le plus souvent, sujettes à ces infections.

La lombalgie

Beaucoup de circonstances mènent au mal de dos. Le manque d’activité physique, par exemple, figure parmi les causes les plus fréquentes. La douleur au niveau du bas du dos, de la lombaire sans aucune raison apparente, est parfois signe de cette lombalgie.

De même, la répétition d’un mouvement qui sollicite trop l’utilisation du dos ou une posture inconfortable pour la colonne vertébrale peut déclencher la maladie. Il est conseillé de s’asseoir bien droit, surtout si l’activité quotidienne implique une longue position assise.

La cervicalgie

Les douleurs au niveau du cou sont très fréquentes. Elles sont souvent causées par les problèmes au niveau des muscles, les tendons et les nefs du cou. Le torticolis est l’une des manifestations de cette maladie. Il touche principalement le muscle du cou, entraînant ainsi une réduction considérable de son mouvement, accompagnée parfois de douleurs plus ou moins intenses.

Cette douleur peut, également, être causée par d’autres facteurs comme le stress, l’anxiété, les activités quotidiennes, une mauvaise posture prolongées, etc. La douleur peut se propager vers les épaules, le dos et les bras et être ressentie dans tout le corps.

Consulter un spécialiste pour votre bien-être

La chiropraxie est un mode de traitement et de prévention de plusieurs maladies liées à des dysfonctionnements nerveux. Elle est reconnue par le ministère de la Santé. Elle use des méthodes naturelles et convient à toutes personnes quel que soit leur âge. Elle est également recommandée pour les enfants et pour les femmes enceintes pour régler les éventuels dysfonctionnements de la colonne à cause de la grossesse. Pour votre bien-être, consultez un chiropracteur. Le cabinet CEDRIC SPECHT vous accueille à Paris pour des consultations et des séances de chiropraxie. Il vous garantit la qualité de ses soins et le bien-être de chacun des membres de votre famille.

Connaissez-vous le Reiki ?

Actuellement, de plus en plus de gens participent à des séances de reiki. Mais qu’est-ce que le reiki ? Dans quels cas est-il vraiment efficace ? Vous saurez tout à propos de ce type de soin à travers cet article.

Qu’est-ce que le Reiki ?

Le reiki est une méthode de soin visant à prévenir et à guérir certaines maladies du corps, de l’âme et de l’esprit à partir d’un transfert énergétique. L’énergie de l’univers est canalisée par le praticien reiki. Il la fait, ensuite, passer par ses mains avant de la redistribuer sur la personne à soigner.

Le reiki peut se diviser en plusieurs branches. Il y a le reiki classique, le reiki tibétain, le reiki karuna, le reiki chamanique, etc. Ce qui les différencie, ce sont les protocoles utilisés pour les exercer.

Comment se passe une séance de reiki ?

Avant de commencer, il est nécessaire que le praticien s’entretienne avec la personne à soigner. Ce n’est qu’à partir de là qu’il peut définir les points où il doit intervenir.

Il lui demande ensuite de s’allonger tout habiller sur une table de massage. Il appose ses mains sur les différents endroits du corps du receveur. Toutefois, le contact doit être doux et léger, mais non imposant et envahissant comme c’est le cas lors d’un massage. Il peut aussi maintenir ses mains en l’air à une courte distance.

La position du soin peut varier selon le type de traitement. Toutefois, elle ne dure pas plus d’une heure et demie.

En fin de séance, si la personne a d’éventuelles questions, il peut parfaitement en faire part au praticien.

Les bienfaits du reiki

Le reiki est très efficace pour dénouer la plupart des blocages émotionnels. Il permet également de diminuer les tensions et de se relaxer. Lorsque le stress diminue, le sommeil est de meilleure qualité.

Il stimule l’organisme en réveillant sa capacité d’autoguérison. Grâce à cela, les défenses immunitaires sont renforcées et sont plus efficaces. Il permet aussi de soulager toutes sortes de souffrances psychiques et corporelles.

Toutefois, il est important de bien savoir que le reiki est une pratique qui est classée parmi les médecines douces. En parallèle aux séances, il faut également prendre les médicaments pour pouvoir guérir rapidement.

Le reiki pour les animaux

Le reiki est parfaitement adapté pour corriger les dysfonctionnements dus aux chocs psychologiques, aux stress et aux maladies sur les animaux. Il peut être pratiqué sur n’importe quel animal. Pour déterminer le style de soin à réaliser, le propriétaire doit donner plusieurs informations aux praticiens. Par exemple, il doit lui dire, quelles sont les zones où ils n’aiment pas être touchés.

Où pratiquer le reiki ?

La réputation d’un bon praticien est souvent faite à partir du bouche à oreille. Toutefois, vous pouvez aussi trouver le contact de plusieurs d’entre eux dans l’annuaire et sur internet. C’est le cas de la praticienne Francisca Galindo. Elle propose ses services Saint Fos. Elle pratique le reiki sur tout le monde, que ce soit pour les particuliers, mais aussi pour les professionnels. Elle pratique également des séances à domicile pour les animaux. Afin de garantir l’efficacité de son traitement, elle emploie différentes techniques. Elle a suivi plusieurs années de formation et obtenu plusieurs diplômes et certificats. À chaque fin de séance, elle propose un suivi et délivre des conseils adaptés pour les participants. Vous pouvez aussi vous inscrire dans son centre de formation, si vous souhaitez apprendre à faire du reiki vous-même.

Quel tarif prévoir pour une séance de reiki ?

En général, une séance de reiki coûte entre 50 et 80 euros. Le budget d’apprentissage quant à lui dépend du praticien. Le plus souvent, ce tarif varie entre 250 et 600 euros.