stress du travail

Le stress au travail, un problème fréquent des salariés

Quelles que soient vos exigences professionnelles, vous pouvez prendre certaines mesures pour vous protéger des effets néfastes du stress, améliorer votre satisfaction au travail et renforcer votre bien-être au travail et en dehors.

Quels sont les symptômes du stress au travail ?

Le stress peut nous affecter de différentes manières, se manifestant souvent par des symptômes émotionnels, mentaux et physiques. L’un des meilleurs outils de gestion du stress consiste à comprendre quels sont vos symptômes particuliers. Apprendre à les connaître vous aidera à devenir plus conscient du moment où vous êtes stressé, afin que vous puissiez prendre des mesures pour le réduire.

Voici quelques-unes des façons dont vous pouvez vous sentir émotionnellement :

– anxieux

– débordé

– facilement irrité et en colère

– faible estime de soi

Vous pouvez aussi avoir :

– des muscles tendus

– des maux de tête

– le vertige

– des problèmes de sommeil

– une capacité de réflexion plus rapide

– des difficultés à prendre des décisions

– des difficultés à vous concentrer

– des inquiétudes constantes

Ces sentiments peuvent changer la façon dont vous vous comportez et interagissez avec ceux qui vous entourent, principalement vos collègues. Ils peuvent bien avoir un impact sur votre vie quotidienne et au fil du temps, le stress peut entraîner des problèmes de santé mentale comme l’anxiété et la dépression.

Combattre le stress au travail en socialisant

Parfois, le meilleur moyen de réduire le stress consiste simplement à partager votre problème avec une personne proche de vous. Le fait d’en parler et d’obtenir du soutien et de la sympathie, en particulier en face à face, peut être un moyen très efficace de se défouler et de retrouver son calme. L’autre personne n’a pas à « résoudre » vos problèmes, il doit juste être un bon auditeur.

  • Faites appel à vos collègues pour obtenir de l’aide :

Bénéficier d’un bon soutien au travail peut vous aider à vous protéger des effets négatifs du stress. N’oubliez pas de les écouter et de leur offrir votre soutien lorsqu’ils sont également dans le besoin. Si vous n’avez pas d’ami proche au travail, vous pouvez essayer d’être plus social avec vos collègues. Lorsque vous faites une pause, par exemple, au lieu de diriger votre attention vers votre smartphone, essayez de discuter avec vos collègues.

  • Comptez sur vos amis et les membres de votre famille pour vous aider :

En plus d’augmenter les contacts sociaux au travail, il est extrêmement important d’avoir des proches qui vous soutiennent pour gérer le stress dans tous les domaines de votre vie. D’ailleurs, plus vous êtes solitaire et isolé, plus votre vulnérabilité au stress est élevée.

  • Construisez de nouvelles amitiés :

Si vous pensez que vous n’avez personne vers qui vous tourner au travail ou pendant votre temps libre, il n’est jamais trop tard pour nouer de nouvelles amitiés. Rencontrez de nouvelles personnes avec qui vous avez des intérêts communs en suivant des cours ou en rejoignant un club. En plus d’élargir votre réseau social, aider les autres procure un immense plaisir et peut aider à réduire considérablement le stress.

Se faire accompagner par un hypnothérapeute

Si vous pensez que l’hypnothérapie pourrait vous aider, vous pouvez naviguer sur le web pour trouver un hypnothérapeute près de chez vous.

Vous pouvez effectuer une recherche par emplacement et en savoir plus sur l’hypnothérapeute en lisant son profil. La prochaine étape consiste à le contacter et à prendre un rendez-vous pour une première consultation. C’est l’occasion de discuter de votre problème et de la manière dont l’hypnothérapeute peut vous aider. Vous pouvez vous renseigner davantage sur la durée du traitement et les techniques qu’il utilise avant de vous engager dans le traitement.

Pourquoi ne pas rouler à vélo ?

Il y a bien longtemps, les gens ne roulaient et ne connaissaient que le vélo comme moyen de transport personnel. Mais, quand vient l’apparition des véhicules qui ne cessaient de progresser avec l’essor de la technologie, il perdait peu à peu son prestige. Toutefois, dans certains pays comme la Chine qui figure parmi les plus grandes puissances économiques mondiales, le vélo est le moyen de transport le plus utilisé. Pendant les heures de pointe, on en voit des centaines circuler dans la ville. Pourquoi pensez-vous que le vélo conquit encore autant les chinois ?

Le vélo est le mode de déplacement le plus rapide en ville

Le vélo est le moyen de transport le plus rapide qui soit en milieu urbain. En effet, grâce aux zones cyclables, les cyclistes peuvent se déplacer plus rapidement que les voitures. Toutefois, même s’ils n’ont pas besoin de permis de conduire, ils doivent également se soumettre aux différents règlements de la code de la route. Les cyclistes ne doivent emprunter que les zones et les voies cyclables. Et comme tous les autres usagers de la route, ils doivent également respectés les feux de signalisation. Hormis cela, ils doivent se munir d’accessoires spécifiques et d’équipements pour les sécuriser. En outre, le port de casque est facultatif mais qui pourra toutefois vous protéger contre les chutes.

Rouler à vélo est bon pour la santé

Si vous choisissez de faire du vélo le matin, vous allez vous rendre compte que tous vos réflexes seront activés et tous vos sens en alerte. Comme tout activité physique, rouler à vélo peut vous aider à garder la forme. En effet, cela réduit efficacement le risque d’obésité. Il prévient aussi contre différentes maladies comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires. Il suffit de consacrer ne serait-ce qu’une vingtaine de minutes par jour pour faire du vélo et vous verrez les bienfaits que cela vous apportera. Il n’est pas nécessaire d’en acheter si vous êtes trop nombreux à la maison. L’entreprise IDMOVING qui est située à 6 Quai Romain Rolland à Lyon, vous propose ses services dans la vente et la location de vélo.

C’est bon pour l’esprit

Comme tous les sports, faire du vélo vous fera du bien en éliminant votre stress et en améliorant votre concentration. Toute pratique d’exercice physique favorise la libération de l’endomorphine qu’on appelle aussi hormone du bonheur. Vous vous sentirez heureux et satisfait surtout si vous vous êtes fixé un objectif comme une distance à accomplir.

C’est un moyen de transport écologique

Comme la marche, faire du vélo contribue aussi à protéger l’environnement. En effet, cela réduit les risques de pollution sonore et de l’air en n’émettant pas de gaz à effet de serre.

C’est un moyen de transport économique

Si vous décidez d’ acheter un vélo, optez pour un investissement à longue durée. Vous avez sans doute constaté qu’il ne nécessite pas d’entretien régulier comme les voitures. De plus, il ne demande que peu de place dans le garage. Vous n’aurez pas non plus à vous casser la tête pour trouver un parking. Les endroits publics disposent généralement de parking pour les vélos. Cependant, il est aussi possible d’en louer. Vous n’avez qu’à vous rendre chez les entreprises de location que vous souhaitez et c’est bon. Vous n’aurez qu’à payer la durée de votre location. Pratique n’est-ce pas ?

Choisir de faire du vélo pour se distraire

Si vous souhaitez passer des moments agréables en famille ou entre amis et en profitez pour faire un peu d’exercice, faire du vélo est une bonne idée. Choisissez un endroit un peu éloigné de la ville et partez à l’aventure en pédalant.

Ostéopathie et traitement du stress

L’ostéopathie qui consiste à manipuler le squelette musculaire à l’aide des mains peut s’interpréter littéralement comme un massage des os et des muscles. Il s’agit de soigner les troubles musculo-squelettiques (TMS) qui peuvent être le résultat de plusieurs raisons : une posture permanente au travail, un faux mouvement lors de la pratique d’un sport, une entorse… Cette thérapie, entre autres, traite les douleurs corporelles que peuvent engendrer une situation de stress répétitive. Votre métabolisme peut être assujetti à des pathologies diverses lorsque vous subissez trop de pressions, ce qui va perturber votre santé. Une solution vous est proposée : trouvez un ostéopathe pour traiter votre stress.

1- La part psychologique

Il est impossible de dissocier le corps et votre état d’esprit. Ils sont reliés et se complètent dans leurs rôles. De ce fait, votre mental tient une place majeure dans le fonctionnement du système nerveux. Ainsi, quand vous êtes stressé, votre corps le ressentira. Dans ce sens, l’anxiété et l’angoisse qui submergent une personne peuvent entraîner des dégâts sur votre état de santé.

Le stress est un sentiment qui affecte l’être humain au quotidien. Face à ses différentes responsabilités, un individu peut se sentir submergé et cela aura un impact considérable sur sa santé mentale, et finira par avoir des répercussions sur sa santé physique.

Du côté de son état d’esprit, la personne peut passer par des moments de crises d’humeur. Ce qui va aussi engendrer les maux de têtes fréquents (migraines atroces), le manque de sommeil, la fatigue passagère ou continuelle, les signes d’agitation, etc.

2- Des symptômes physiques

Le stress apparaît alors comme un choc émotionnel ou physique qui entraîne la sécrétion des hormones spécifiques qui sont entre autres l’adrénaline et la noradrénaline dans le corps. Ces hormones vont affecter la circulation sanguine. L’organisme essayera de combattre ce sentiment, ce qui va l’épuiser et affaiblir l’état du patient en question. Face à tout cela, on peut détecter différentes sortes de conséquences compte tenu du degré de stress : aigu ou chronique.

Chaque patient diffère selon son état. Les effets du stress sont multiples : troubles digestifs, articulaires, respiratoires et parfois même hormonaux. Des réactions diverses peuvent se succéder en fonction de chaque individu concerné : des tensions musculaires, des crises de spasmophilie, un rythme cardiaque anormal, un manque d’appétit régulier… Le patient subit des vagues de fatigue et d’épuisement.

3- Gestion du stress par l’ostéopathe

Actuellement, beaucoup de personnes consultent les ostéopathes pour diverses raisons telles que les effets du burn-out ou épuisement professionnel. Il faut rappeler que les ostéopathes régulent et rééquilibrent le système neuro-végétatif à travers une séance de massage thérapeutique. La plupart du temps, cette pratique touche :

  • le crâne : afin d’agir sur les fonctions parasympathiques pour gérer les états de calme et d’apaisement ;

  • l’appareil digestif : pour remédier aux crampes abdominales ou aux ulcères gastro-duodénales ;

  • les muscles : pour soulager les courbatures.

En outre, l’ostéopathie permet de travailler sur votre tension artérielle de manière globale. Respectant la physiologie du patient, l’ostéopathe va veiller à travailler les régions de votre corps dans une démarche préventive.

Les techniques peuvent être diversifiées, mais le thérapeute doit être médicalement certifié et agréé pour se qualifier à cette médecine. L’ostéopathie exige une délicatesse et une prudence professionnelle. Les ostéopathes vont en effet remettre en place des articulations qui ont bougé et qui ont provoqué un confinement et une compression de certains muscles du corps. Par ailleurs, il est fort conseillé de respecter les recommandations que peuvent ajouter votre ostéopathe : éviter de porter des objets lourds, faire attention à votre posture, réguler votre alimentation, revoir votre emploi du temps pour le sport, soigner votre respiration, etc.

Le stress : à gérer au quotidien

Les études, le boulot et même les activités extra-professionnelles sont parfois difficiles à gérer et à appréhender. Voici quelques exemples de situations qui peuvent nous dépasser : un contrôle en mathématiques, un examen partiel, une compétition sportive, un concours hippique, un entretien professionnel, un nouveau boulot, un déménagement, un divorce, une situation incontrôlable, un problème, etc. Dans la majorité des cas, on ne se sent pas prêt. On craint toujours de ne pas être à la hauteur. Parfois, on a peur d’arriver en retard à un rendez-vous professionnel ou de rater l’avion. On perd l’équilibre et la bonne gestion du temps en jonglant entre travail et cours du soir, bébé et ménages. Bref, tout le corps est en état d’alerte. D’où la réaction biologique mondialement connue : le stress.

Comment le reconnaître ?

Selon les études, le stress touche au moins 3 personnes sur 10 (étudiants, parents, personnes âgées). Ses manifestations sont nombreuses. Les symptômes peuvent être d’ordre physique, mental et émotionnel. Avoir une boule au ventre disent les uns. Avoir un cœur qui bat à la chamade disent les autres. Généralement, on reconnaît le stress par une accélération du rythme cardiaque, un maux de tête, un vertige, une nausée, une sensation de fatigue, une migraine, une sudation, une bouffée de chaleur, une sensation d’inconfort… Conséquemment, la personne est sujette à des douleurs musculaires, maux de dos, troubles du sommeil, pertes d’appétit, prises de poids, irritabilités, violences, etc.

Les signes varient d’une personne à une autre. Il n’est pas nécessaire de toujours vous référer aux vécus de vos amis et collègues.

Comment le prévenir et le gérer ?

Le véritable remède anti-stress efficace à 100 % n’existe pas. Chaque personne doit toutefois savoir gérer ce phénomène à sa manière : en travaillant la respiration, en écoutant sa chanson préférée ou en allant se promener, par exemple. En guise de recommandations : il faut savoir rester calme à tout moment. Paniquer ne fera qu’envenimer la situation. S’accorder des pauses, sortir avec les amies ou faire du yoga, vous seront également bénéfiques.

Pour les cas extrêmes, il existe des traitements par médicament. Seuls les médecins pourront les prescrire, selon les besoins du patient.

Attention, si vous faites le plein de stress, vous serez susceptible à la dépression ! Votre qualité de vie et votre santé en seront affectées. Autant donc prévenir que guérir !

Qu’en est-il du bon stress ?

Il y a un côté positif à tout. Le stress est qualifié comme « bon » lorsqu’il ne joue pas un rôle paralysant sur la personne. Le stress devient donc un moyen efficace d’évoluer, une source de motivation et d’énergie. Il faut savoir le cultiver et le maîtriser, afin de mieux se concentrer, de pouvoir relever continuellement le défi.

Alors, comment allez-vous faire pour vous en sortir vainqueur ?

Quelques conseils pour éviter le stress

Les causes du stress sont nombreuses, pour ne citer que les problèmes personnels liés à la vie du ménage, les études, le travail, la préparation d’un événement, un déménagement, etc. Le stress pourrait se manifester par une sensation de malaise, par des troubles de sommeil et d’alimentation, ainsi que par une fatigue continue, ou encore des symptômes émotionnels. Il faut dire que si le stress prend une certaine proportion assez grande, il peut devenir dangereux pour la santé. Cependant, il y a des moyens pour l’éviter et de le gérer.

Évacuer les problèmes : confiez, parlez, criez !

Il n’y a pas mieux que de se confier à quelqu’un pour alléger les soucis. Discuter avec son conjoint le soir avant de dormir, partager des confidences avec autrui, bavarder avec un ami, un collègue ou un voisin pour demander des solutions… Ce sont des antistress efficaces. Se sentir soutenu, épaulé et aidé atténue le problème. Crier est aussi un très bon remède, non pas sur des personnes, mais dans des endroits isolés. Grimpez une montagne, partez au bord d’un lac ou d’une rivière, prenez un grand souffle… Essayez, ça fait du bien ! Sinon, de nos jours, des salles de casse sont aussi disponibles. Le principe est de tout casser pour décompresser. En effet, il s’agit d’un défouloir ou encore un « fury room ». Une telle salle a été créée après avoir constaté que certaines personnes préfèrent se défouler sur des objets pour se déstresser et évacuer leurs colères. En effet, garder en soi toutes les inquiétudes est un grand fardeau qui conduit à de terribles douleurs. Il est important de partager les tracas, de se libérer et d’exprimer les sentiments, car l’isolement, la solitude et le silence ne résoudront rien. Au contraire, ce sont les meilleurs amis du stress qui pourront provoquer des maladies.

Entourez-vous d’un environnement apaisant avec de beaux paysages

Imaginez-vous dans un endroit près des bruits d’usine, des raffuts des marchés, des sons de voitures et des sirènes. Seriez-vous tranquilles et détendus ? Sauf par habitude, il est rare que ce soit le cas. Par contre, on peut garantir une sensation de détente en s’entourant d’une atmosphère calme, saine et rafraîchie avec le chant des oiseaux, le son des vagues, l’air pure, l’odeur naturelle des fleurs, etc. Une balade dans des espaces verts est bénéfique pour profiter de l’essence des arbres et du calme de la nature. Et même, s’il est difficile de se procurer ces moments et ces lieux, il faut faire en sorte que l’entourage soit apaisant avec les moyens qu’il y a : allumer des bougies parfumées, couvrir les photos avec des cadres, consulter des œuvres d’art distractifs, repeindre les pièces par des couleurs vives, etc. D’ailleurs, se mettre au jardinage est aussi un bon moyen pour se déstresser, car la verdure est efficace pour réduire le stress. Aussi, le soleil est un calmant pour dissiper les préoccupations. Ses rayons aident notamment à extraire l’hormone de la bonne humeur qui est la mélanine.

Pratiquez du sport

Beaucoup choisissent d’évacuer le stress en faisant du sport. Et ça marche parfaitement ! Faire quelque chose qu’on aime nous aide à oublier tous les soucis. Cela permet de se concentrer tout simplement sur notre corps et sur l’entraînement. Tous les sports aident à évacuer le stress : taper dans un ballon de foot, frapper dans un sac de sable, dribbler un ballon de basket, danser, courir, marcher des kilomètres, monter à vélo et se perdre n’importe où,nager à en perdre le souffle … Toutes ces actions aident à se libérer et à se déstresser. De plus, grâce aux endorphines ou hormones du plaisir secrétées par le corps après un effort physique, la personne peut se sentir bien détendu.

Le yoga, l’antistress idéal

Le yoga n’est pas qu’une simple discipline sportive. Il est tout à fait considéré comme étant une philosophie ou un style de vie. Avec les exercices respiratoires et les différentes postures, le grand rôle du yoga est d’aider une personne à se sentir bien dans sa peau, à mieux gérer sa vie et à mieux comprendre son entourage. Le yoga permet également d’apprendre sur le contrôle des émotions et l’adoption d’un comportement équilibré afin d’apaiser le stress. Pratiquer cette discipline permet de se détendre et de se concentrer sur soi-même. Cette discipline présente de réels atouts et bienfaits comportementaux sur l’être humain. D’ailleurs, le yoga est qualifié comme étant un parfait anti-stress. Une sensation de bien-être se fait ressentir après une séance. On ressort léger, détendu et vidé de toute angoisse. Le stress disparaît et laisse place à la détente. Les avantages qu’apporte cette discipline ne sont pas qu’émotionnels, mais également physique. En effet, le yoga aide à développer la souplesse et l’endurance, à favoriser le processus de digestion et à apaiser les douleurs au niveau des articulations. Mieux encore, le yoga contribue à l’état de santé d’une personne et soulage des maladies comme l’inflammation, l’arthrose, l’asthme, les troubles du sommeil et de l’anxiété, la dépression, etc.