matériels médicaux

Focus sur le matériel médical

Un médecin a besoin d’avoir le matériel médical nécessaire pour pouvoir ouvrir un cabinet ou pour développer son savoir-faire convenablement. En général, l’achat de ces équipements doit suivre des règles adaptées aux besoins du monde de la médecine. D’ailleurs, le matériel médical permet de faciliter la tâche du médecin lors des consultations et de diagnostiquer la maladie du patient. Il existe des équipements médicaux indispensables (les appareils de diagnostics, le matériel d’urgence…), mais aussi des équipements facultatifs. Ci-dessous, vous pouvez découvrir les différents types d’équipements médicaux.

Les équipements thérapeutiques

L’équipement thérapeutique permet au médecin de guérir un patient. Lorsque le patient rencontre un problème du système circulatoire ou lorsqu’il a du mal à avaler, les médicaments et les aliments sont envoyés par voie intraveineuse, grâce à un matériel appelé « pompe à perfusion ». Ils sont injectés sous forme de liquide dans le corps du patient. Il existe deux types de pompes à perfusion : la pompe à petits volumes (utilisée pour injecter des médicaments comme l’insuline) et la pompe à grands volumes (utilisée pour injecter une solution plus volumineuse comme les aliments).

Les équipements de diagnostic

Lors du diagnostic d’une maladie, le médecin commence toujours par poser une série de questions. La plupart utilisent un stéthoscope pour écouter les poumons ou le cœur du patient. Le médecin utilise l’imagerie médicale lorsque la maladie est complexe et ne se situe pas sur le corps du patient. Cette technique lui permet d’obtenir une image du corps humain sur une partie détaillée. D’ailleurs, il existe différentes technologies d’imagerie médicale parmi lesquelles : la photographie médicale, la microscopie, l’endoscopie, la thermographie, la radiologie, l’IRM (imagerie par résonance magnétique) et l’échographie.

Les équipements de réanimation cardio-respiratoire

La technique de réanimation est pratiquée sur une personne qui a subi un arrêt cardiaque. Le médecin doit utiliser des équipements fiables et performants pour réanimer une personne qui ne respire plus. Lorsqu’il ne sent plus le pouls de la personne, il utilise le défibrillateur pour faire fonctionner à nouveau le cœur en fibrillation. Il existe deux types de défibrillateurs : le défibrillateur semi-automatique (DSA) et le défibrillateur entièrement automatique (DEA). Faciles à utiliser, ces appareils sont très utiles lors d’un secourisme. Fonctionnant de la même façon que le défibrillateur, le stimulateur cardiaque est installé à l’intérieur de la poitrine. En contact avec le cœur, ses électrodes transmettent du courant afin de régulariser la fréquence cardiaque.

Les équipements de soutien de vie

Les médecins utilisent actuellement plusieurs appareils pour maintenir la vie d’une personne gravement malade. La ventilation mécanique ou respirateur permet au patient de continuer à respirer. En cas d’urgence, les médecins utilisent cet appareil lors d’une opération chirurgicale. Lorsqu’un malade n’a plus la possibilité d’avaler quoi que ce soit, les médecins utilisent des sondes d’alimentation (gavage) sous forme de tube. Ce type de soutien dépend de la maladie du patient. En effet, l’utilisation des gavages dépend notamment du niveau d’incapacité de la personne à avaler et du type de nutriments à injecter. Lors d’une intervention chirurgicale cardiaque, les médecins utilisent aussi un matériel de circulation extra-temporelle, afin de changer le rythme cardiaque d’une personne.

Certains équipements médicaux comme le thermomètre ou le tensiomètre sont disponibles en pharmacie pour aider les particuliers à évaluer eux-même leur état de santé. L’achat d’appareils comme le lit médicalisé, le matelas à air, le fauteuil roulant peuvent également s’effectuer en ligne. YOMA MEDICAL propose un service fiable en matière de vente et de location de matériel médical à Saint-Pierre et sur toute l’île de la Réunion. En sollicitant ses services, vous bénéficierez d’une prise en charge personnalisée ainsi que d’un SAV.

Conseils pour garantir le confort des personnes à mobilité réduite

Les personnes à mobilité réduite ont besoin de sanitaires et d’équipements adaptés et adaptables pour garantir leur sécurité mais aussi leur confort. Pour cela, il faut veiller sur la qualité et l’expertise. Quelles sont donc les modifications à faire pour rendre un logement plus accessible ? Est-ce qu’il y a des aides pour aménager son logement en cas de perte de mobilité, d’handicap ou pour le rendre plus accessible ? Quelles sont les pièces à rénover et aménager ? De quels équipements devez-vous disposer? Découvrez ci-après tout ce qu’il y a de plus robuste et de plus pratique pour une installation adéquate de l’accessibilité PMR d’un de vos proches. Comme vous le savez, c’est dans la salle de bains et la salle d’eau que l’autonomie des personnes à mobilité réduite est très recherchée. Il faut donc tout mettre en œuvre pour assurer leur confort dans ces endroits, mais aussi leur circulation dans le reste de la maison.

Une adaptabilité maximum

Il est nécessaire d’installer des baignoires et des douches adaptées aux personnes à mobilité réduite. Ce sont des besoins très récurrents chez les clients âgés ou souffrants d’handicap moteur. Il existe de multiples possibilités d’implantation, en angle ou en niche, ainsi que les panneaux de fond disponibles en version haute ou mi-hauteur. Tout autant de solution pour permettre une adaptabilité hors pair à tout votre logement nécessitant une accessibilité PMR. La hauteur du lavabo et de ses accessoires doit être comprise entre 90 cm et 130 cm du sol. Ces dispositifs tels que la robinetterie, porte serviette, patères, miroir, etc. doivent pouvoir être utilisés en position assise ou debout. Le lavabo doit avoir une épaisseur de 13 cm. Il y a également la baignoire porte par exemple, peut faciliter l’entrée et la sortie pour la toilette.

Une sécurité optimale

Afin d’assurer la sécurité de la personne à mobilité réduite, il faudra penser à utiliser un certain nombre de dispositifs déjà prévus pour faciliter l’utilisation des logements (grâce à la domotique par exemple) et les rendre plus accessibles. Pensez notamment à l’installation d’un espace douche avec un receveur extraplat, un revêtement antidérapant, une barre de maintien, une main courante ergonomique, un siège rabattable avec large assise et une douchette aimantée ! En plus de permettre un accès aisé, la douche doit également être sécurisée.

Une liberté de déplacement

Pour ce qui est en est des autres pièces de la maison notamment de la cuisine, tout doit être pensé afin de permettre à la personne en situation de handicap d’être libre dans ses déplacements. Elle doit être à même d’utiliser les accessoires et les plaques de cuisson sans aucun souci. Le plan de travail peut être abaissé ou motorisé pour permettre un ajustement parfait en fonction de l’utilisateur. Pour ce qui est de l’évier, il doit permettre comme pour la salle de bains d’être suspendu et laisser un espace minimum pour le passage des jambes. La position du robinet par rapport à l’évier peut être inversée pour faciliter son accès en façade.

Une totale indépendance

Pour toute l’habitation, les portes doivent être élargies et passer à 90 cm de large afin de faciliter le passage de chaise roulante. En outre, pensez aux poignées de rappel de portes, les seuils doivent être abaissés pour être à fleur de sol. Afin de faciliter l’accès à l’étage supérieur, il faut installer un monte escalier. Tout doit être aménagé afin de conserver toute l’autonomie de la personne à mobilité réduite. Celle-ci doit avoir à sa disposition un équipement complet pour être indépendante dans ses gestes du quotidien. Trouvez du matériel médical à Gif-sur-Yvette, pour bénéficier de produits professionnels et consommables, à des prix très compétitifs. L’ORTHOPEDIE DE LA VALLEE DE CHEVREUSE est le spécialiste de la location et la vente de fauteuils roulants et autres dispositifs.

Matériel médical

Comment stériliser le matériel médical ?

Pour assurer la sécurité médicale des patients, des médecins et de l’environnement, il faut utiliser le matériel médical en toute sécurité : il faut donc le nettoyer et le stériliser. Un nettoyage minutieux et efficace de ces équipements importants est nécessaire pour éviter que la maladie ne se propage d’un patient à l’autre. Découvrez dans cet article comment stériliser le matériel médical, les avantages de le faire et les méthodes et accessoires utilisés pour effectuer la stérilisation.

Avantages de la stérilisation de l’équipement médical

Avec certaines procédures médicales, il y a contact entre les muqueuses ou les tissus stériles d’un patient et un instrument chirurgical ou un dispositif médical. Un risque important de ces types de procédures est l’introduction de microbes pathogènes, pouvant entraîner une infection. Lorsque vous ne désinfectez pas ou ne stérilisez pas correctement l’équipement médical, cela augmente le risque d’infection en raison de la rupture des barrières de l’hôte.

Tant pour le personnel hospitalier que pour les patients, les germes doivent être détruits pour réduire la propagation des infections. Un bon exemple de ceci est la lutte contre les infections que les patients hospitalisés contractent souvent en raison de leur séjour à l’hôpital. Les instruments chirurgicaux, le matériel contaminé ou une hygiène inadéquate du personnel peuvent les provoquer.

La stérilisation de l’équipement médical est donc obligatoire car :

– Elle élimine le pus, le sang, les particules étrangères et la saleté qui pourraient entraîner des complications dangereuses pour le prochain patient nécessitant une intervention chirurgicale lorsque le médecin utilise l’instrument.

– Elle diminue la charge biologique, le nombre de bactéries non stérilisées vivant sur une surface.

– Elle empêche la corrosion d’outils coûteux et très précis qui ont des pivots et des charnières délicats.

– Elle supprime le lieu de reproduction des germes survivants.

C’est le personnel médical lui-même qui doit assurer le transport en toute sécurité des équipements devant être emballés et assemblés pour la stérilisation ou la désinfection.

La stérilisation et la désinfection, lorsqu’elles sont correctement effectuées, peuvent garantir l’utilisation sûre des dispositifs médicaux non invasifs et invasifs comme ceux proposés en vente et en location chez YOMA MEDICAL à Saint-Pierre, à La Réunion.

Comment procéder à la stérilisation de l’équipement médical ?

Pour empêcher la propagation des différentes infections, tous les hôpitaux doivent avoir un plan d’attaque. La stratégie de guerre germinale de l’hôpital se compose de quelques processus effectués dans cet ordre précis :

– Nettoyage: Le nettoyage doit toujours précéder la stérilisation ou la désinfection de haut niveau.

– Désinfection: Il s’agit de la deuxième étape et peut impliquer l’utilisation de produits chimiques liquides utilisés pour tuer les bactéries non sporulées.

– Stérilisation: vous pouvez utiliser plusieurs méthodes de stérilisation pour tuer les micro-organismes pathogènes et éradiquer les agents transmissibles, comme les bactéries et les spores.

Le niveau de stérilisation ou de désinfection dépend de la manière dont vous comptez utiliser les objets. Que l’équipement nécessite une stérilisation de haut niveau, une désinfection de bas niveau ou une désinfection de haut niveau, il est classé parmi dans ces trois catégories :

– Objets critiques: comprennent les instruments chirurgicaux qui entrent en contact avec des tissus stériles.

– Objets sémitiques : comprennent les endoscopes qui entrent en contact avec les muqueuses.

– Objets non critiques : comprennent les stéthoscopes qui entrent en contact uniquement avec la peau intacte.

Vous devez tenir compte des avantages et des inconvénients de ces techniques spécifiques lors du choix d’un processus de stérilisation ou de désinfection. Lorsque vous respectez ces recommandations, vous devez améliorer les pratiques de stérilisation et de désinfection dans les hôpitaux et autres établissements de santé, réduisant ainsi les infections liées aux objets de soins chez les patients contaminés.

10 idées de conception d’entreprise dans le médical

Découvrez dans cet article quelques idées de création d’ une entreprise dans le secteur médical.

1. Vente de matériels médicaux

Œuvrer r dans ce genre d’activité nécessite un investissement énorme. Toutefois, la rentabilité en vaut largement le peine. Le médical fait partie de ces nombreux secteurs qui bénéficient de l’essor de la technologie. En effet, il existe de plus en plus de matériels qui sont conçus pour donner plus de confort aux malades en fonction de leur état de santé. c’est le cas des matelas escarre qui sont des matelas médicalisés adaptés pour les personnes grabataires. Ils sont aussi disponibles sous différentes catégories répondant aux différents besoins des patients. Les malades peuvent demander l’avis d’un médecin pour les aider à faire le bon choix. Par conséquent, avoir ce genre de service au sein de l’hôpital évitera aux gens de se déplacer inutilement pour trouver ce dont ils ont besoin.

2. Service de livraison de médicaments

Certaines pharmacies proposent déjà ce genre de service. Cela rend vraiment service en particulier aux personnes âgées dont le déplacement s’avère un peu compliqué. Par conséquent, si un hôpital dispose de ce type de service, les patients qui ne sont plus hospitalisés ne seront plus obligés de se déplacer pour acheter les médicaments qu’il leur faut.

3. Création de site internet

A ce jour, la création de site internet est une alternative incontournable pour toutes les entreprises quelle que soient leurs activités. Alors pourquoi pas aussi dans le secteur médical ? Un site internet est un outil de communication efficace qui élargir votre portefeuille client mais permettra à votre clientèle d’entrer en contact direct avec l’établissement. Elle y trouvera des informations concernant l’hôpital comme l’adresse, les horaires d’ouverture, les différents services disponibles, etc. Les patients peuvent également prendre rendez-vous avec leur médecin via le site. Un moyen qui va faire économiser du temps pour aussi bien pour l’établissement que pour les clients.

4. Visite médicale à domicile

Pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite, se rendre à l’hôpital pour effectuer un contrôle ou une visite médicale sont des tâches plus que compliquées. De ce fait, un service qui leur propose une visite médicale à domicile leur rendra vraiment service.

5. La sophrologie

Même si la sophrologie est plus connue pour ses excellents résultats dans la psychiatrie et la psychologie, il n’est pas rare non plus qu’elle s’intègre aujourd’hui dans le secteur médical. En effet, certains médecins prescrivent la sophrologie en complément à des traitements médicaux. C’est le cas des personnes cancéreuses. Elles ont besoin de quelqu’un pour les accompagner à faire face à cette maladie. Par conséquent, si vous intégrez la sophrologie au sein d’un établissement hospitalier, vous aiderez beaucoup de gens à regagner leur équilibre.

6. Un centre de fitness

Une séance de fitness pourra faire du bien aussi bien pour le personnel que pour les patients.

7. Un diététicien

Beaucoup de gens se lancent dans un programme de régime sans connaître vraiment quelles catégories d’aliments, ils doivent ou ne doivent pas prendre. L’aide et les conseils d’un diététicien leur seront bénéfiques pour les accompagner dans leur projet.

8. Restaurant diététique

En complément avec les services d’un diététicien, ouvrir un restaurant diététique peut aussi être un projet très intéressant.

9. La médecine naturelle

Beaucoup de patients se méfient des médicaments en raison des effets secondaires qu’ils peuvent engendrer. La médecine naturelle est alors une autre alternative qui peut les éviter de recourir à des substances chimiques.

10. Un coach de vie

Un coach de vie peut intervenir dans plusieurs domaines, mais pas seulement dans le monde professionnel. Tout le monde a besoin d’un petit coup de pouce pour retrouver confiance en lui. Alors n’hésitez pas à proposer vos services pour venir en aide ou donner des conseils pour ceux qui ont en besoin.

Quelles peuvent-être les conséquences d’un alitement trop prolongé ?

Après un accident ou d’une maladie quelconque ou tout simplement avec l’âge, une personne peut être contrainte de rester alitée pour une durée indéterminée. Toutefois, une immobilisation qu’elle soit brève ou non peut entraîner des complications inattendues. Cela peut se traduire par une apparition d’escarres, phlébites, pertes de réflexes d’équilibres, compressions nerveuses, etc. Découvrez dans cet article des exemples de problèmes dû à un alitement prolongé. Et comment faire pour prévenir ces complications.

Formation de caillots de sang

En raison d’une blessure ou d’une chirurgie des membres inférieurs, une personne peut être dans l’incapacité d’utiliser ses jambes. Par conséquent, elle est obligée de rester au lit. De ce fait, la circulation sanguine depuis les veines des jambes jusqu’au cœur se fait plus lentement. Ce qui entraîne la formation des caillots. Or, ceux-ci peuvent arriver jusqu’aux poumons et bloquer un vaisseau sanguin, pouvant provoquer une embolie pulmonaire.

Pour y remédier, les médecins peuvent conseiller à ces patients d’utiliser des bas de compression pneumatiques. Actionnés par une pompe électrique, ils permettront de comprimer de façon répétée les mollets et favorisent la circulation normale du sang. Toutefois, la plupart des personnes hospitalisées reçoivent généralement un anticoagulant injecté sous la peau du bras ou de l’abdomen. Ainsi, il y aura moins de risque de formation de caillots de sang.

Les escarres

Savez-vous ce que c’est ? Une escarre est une plaie qui se forme sur le corps d’une personne qui reste longtemps immobilisée, alitée ou même handicapée. Cette complication est très fréquente pour les personnes à mobilité réduite ou nulle. Cependant, on peut très bien éviter le développement de cette plaie en essayant de modifier les zones d’appui de ces personnes. En effet, si elle se développe, elle peut vraiment être douloureuse. L’escarre peut se traduire sous une petite rougeur sur la peau ou par une plaie plus profonde affectant l’épiderme et la chair. Il peut très bien se développer que la personne soit en position assise, allongée ou sur le côté. Pour le cas des enfants qui restent alités pour une longue durée, la plaie peut même être située à l’arrière de leur tête. Mais quelles précautions prendre pour éviter l’apparition de ces plaies. La première règle est d’instaurer une bonne hygiène parce que les risques de développement de ces plaies sont plus rapides en présence de bactéries. En outre, il est aussi très conseillé pour ces personnes de boire beaucoup d’eau pour favoriser l’hydratation de la peau, la rendant ainsi plus élastique. Hormis cela, il est aussi indispensable de changer autant que possible la position du malade au moins tout les 3 heures.

Par ailleurs, il existe des matelas appropriés comme les matelas anti-escarres que vous pouvez acheter dans les endroits spécialisés comme YOMA MEDICAL qui est située à ZIC les pépinières Pierrefonds 97410 Saint-Pierre. Ce type de matelas ne soigne pas les escarres, il permet d’offrir plus de confort à la personne alitée en répartissant la pression à chaque changement de position. Il y a généralement 3 sortes de matelas anti-escarres qui ont chacun leur spécificité.

Affaiblissement des muscles

Rester trop longtemps au lit peut entraîner une raideur articulaire et une faiblesse musculaire. En effet, avec le temps, les articulations peuvent se raidir et les muscles se raccourcir. En guise de prévention , il est conseillé de faire bouger la personne alitée à l’aide de petits exercices au lit. Aidez-la à détendre et à fléchir les muscles évitant ainsi de les affaiblir. Toutefois, il est aussi possible de faire appel à un kinésithérapeute pour s’occuper de ces malades. De plus, il existe différents accessoires possibles comme les sièges toilettes surélevés, les barres d’appui dans les salles de bain pour les aider dans leur quotidien.