Arrêter de fumer du jour au lendemain : est-ce possible ?

Ne vous est-il jamais arrivé de promettre à vous-même et de croire fermement de pouvoir arrêter le tabac, et que de bon matin, la fumette recommence ? Avez-vous essayé les patchs de nicotine, les cigarettes électroniques et les traitements par cure d’eau, sans aboutir à aucun résultat ? Ne soyez pas frustré ! La solution n’est pas loin, elle est en vous. Vous aurez juste besoin de l’accompagnement psychologique d’un thérapeute. Retrouvez, dans cet article, quelques informations supplémentaires.

Pourquoi choisir l’aide d’un thérapeute ?

Comment arrêter de fumer une bonne fois pour toute ? Ce sujet qui a déclenché des multiples débats mérite d’être élucidé. Il n’est pas ici question de convaincre à suivre tel ou tel traitement. Il s’agit de vous faire comprendre que la solution réside en vous. Prendre une décision est facile, mais la mise en pratique semble être une affaire compliquée. Si vous avez décidé d’arrêter la cigarette, et que votre volonté et votre intention sont bien plus fortes que l’envie d’inhaler cette drogue, vous êtes guéri à 50 %. Les fumeurs compulsifs ont toutefois du mal à croire en leur capacité d’arrêter. Ils restent indifférents aux remarques scientifiques qui démontrent les effets néfastes de la cigarette. Messieurs, mesdames, tout cela n’engendre que frustration et manque de confiance en vous. Pour pouvoir tenir sa promesse envers soi-même, l’aide d’un psychothérapeute est sollicitée.

Une solution à portée de main

Le pouvoir des habitudes influence énormément nos actes quotidiens. Tout est programmé dans notre inconscient. Une fois la chaîne de l’habitude brisée, l’inconscient perd sa piste et recherche une nouvelle habitude à adopter. Prenez le temps de réfléchir à cette hypothèse et trouvez la meilleure solution pour adopter la nouvelle habitude de ne plus fumer. Les démarches peuvent devenir plus faciles avec l’aide d’un thérapeute, mais il est toujours essentiel de vous rappeler que tout dépend de votre implication.

La cigarette électronique : la meilleure solution pour stopper la consommation de tabac

De nombreux fumeurs ont du mal à arrêter le tabac même s’il est évident que la fumée a un effet destructeur sur leur santé et même sur leur entourage. A l’heure actuelle, il existe de multiples solutions pour en venir à bout des cigarettes classiques dont les cigarettes électroniques. L’e-cigarette a le vent en poupe de nos jours.  De plus en plus de fumeurs se mettent à la vape pour tenter de fuir le tabagisme et des conséquences nuisibles de l’addiction. Avec la cigarette électronique, ils peuvent diminuer progressivement le taux de nicotine dans leur organisme et passer le cap du sevrage plus facilement.

Un impact majeur sur la santé

Si les fumeurs se rabattent sur les cigarettes électroniques pour ne plus continuer avec le tabac, c’est parce qu’elles leur permettent de mettre un frein à la consommation excessive de cigarettes habituelles. En effet, des études sur le sujet ont révélé que plus de 70 % des fumeurs ont pu se passer du tabac grâce à la cigarette électronique.

Il est indéniable que ce type de cigarette apporte beaucoup de bienfaits aux fumeurs. Une étude du Public Health England a mis en évidence que passer à la vape est 95 % moins nocif que de fumer des cigarettes. Le principal atout de la cigarette électronique est donc son impact positif sur la santé. Selon le rapport du professeur Dautzenberg commandité par la Ministre de la santé Marisol Touraine, la vapeur émise par la cigarette électronique est exempte d’éléments cancérigènes, de goudron ou autres.

Le vapoteur pourra se débarrasser peu à peu de sa dépendance à la nicotine grâce à la cigarette électronique avec laquelle on peut réduire petit à petit le dosage de nicotine présente dans les e-liquides. Les fumeurs pourront dire adieu au mal de gorge, aux quintes de toux, aux difficultés respiratoires, à la perte de sensations, etc. Bref, en vapotant, ils seront plus à même d’arrêter de fumer à leur rythme.

Une alternative écologique et économique

Si les cigarettes électroniques sont autant appréciées, c’est également pour leur caractère écologique. En effet, en finir avec le tabac est aussi bien bénéfique pour soi que pour les autres. Fini le tabagisme passif chez soi, dans les rues, dans les soirées, etc. A noter qu’une fumée contient 4 000 substances chimiques néfastes pour la santé et que plus d’un million d’individus y sont exposés dont des enfants. Par ailleurs, les mégots de cigarettes constituent une véritable menace pour l’environnement. Ils sont 4 300 milliards à être jetés un peu partout alors qu’ils sont très polluants. Or, se mettre à la vape est bien plus écologique puisqu’une e-cig ne contient que des liquides fabriqués à partir d’arômes naturels.

L’autre atout majeur de la cigarette électronique, c’est qu’elle est beaucoup moins chère. En effet, avec le coût du paquet de cigarettes qui ne cesse d’augmenter, vapoter est beaucoup plus économique. Il faut juste investir sur le kit de départ et les consommables. En tout cas, la quantité d’e-liquide consommée par jour n’équivaut en rien au nombre de cigarettes fumées.

Chez LA MAISON DE LA PRESSE à Carignan, vous trouverez des cigarettes électroniques pas chères ainsi que des e-liquides aux multiples saveurs ainsi que des additifs.

Gare aux effets secondaires !

Par rapport aux cigarettes classiques, les cigarettes électroniques sont avantageuses. Les fumeurs retrouveront les mêmes sensations que procurent les tiges classiques et n’éprouveront pas de manque puisque la nicotine est toujours présente. Bien évidemment, l’odeur authentique du tabac n’est pas au rendez-vous mais cette absence est largement compensée par d’autres goûts au choix.

C’est un réel plaisir de vapoter que certains fumeurs abusent des cigarettes électroniques. Or, il ne faut pas oublier qu’elles ont des effets indésirables sur la santé pour une utilisation intensive et prolongée. Elles peuvent provoquer une sécheresse de la gorge et de la bouche ainsi qu’une sensation d’irritation ou de brûlure dans la gorge. Le mieux est donc d’en consommer avec modération.

Pourquoi devriez-vous arrêter de fumer ?

Il est toujours nécessaire d’encourager le sevrage tabagique. Nous savons maintenant que le tabagisme est responsable de nombreuses autres maladies. L’usage des produits du tabac est devenu la plus grande cause de décès évitable partout dans le monde.

Voici une brève liste de certains des nombreuses maladies liées au tabagisme.

  • Maladies cardiovasculaires

La fumée de cigarette endommage la muqueuse des vaisseaux sanguins et commence le processus d’athérosclérose (plaque qui bloque les vaisseaux sanguins). Cela entraîne à son tour toutes les formes de maladies cardiaques, y compris l’angine de poitrine (douleur thoracique), la crise cardiaque, les battements cardiaques irréguliers, les accidents vasculaires cérébraux et la mort subite.

  • Maladies pulmonaires

Le tabagisme est la principale cause de maladies respiratoires, causant plusieurs millions de décès par bronchite, emphysème, pneumonie et obstruction chronique des voies respiratoires. Le tabagisme est également responsable, à 90 %, des cancers du poumon. Une étude estime, d’ailleurs, que 17 % des cancers du poumon chez les non-fumeurs résultent de leur exposition à la fumée de tabac.

  • Maladies gastro-intestinales

Le tabagisme est associé à un risque accru de reflux gastro-œsophagien (RGO) et de calculs biliaires d’estomac. Il est aussi l’une des origines du cancer de l’œsophage, de l’estomac, du pancréas, du foie et du côlon.

  • Arthrite / maladie osseuse

Le tabagisme augmente le risque de polyarthrite rhumatoïde. Les fumeurs ont moins de masse osseuse que les non-fumeurs. Par ailleurs, la perte osseuse est plus rapide chez les femmes ménopausées qui fument.

  • Troubles oculaires

Le tabagisme augmente le risque de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

  • Maladie buccale

De nombreuses maladies bucco-dentaires sont directement liées au tabagisme et à l’usage du tabac.

  • Dépression

Les fumeurs sont plus susceptibles de souffrir de dépression et de troubles anxieux, de boulimie, de troubles du déficit de l’attention, d’abus d’alcool et de schizophrénie que les non-fumeurs.

Préoccupations particulières des femmes qui fument : le cancer du poumon est la principale cause de cancer chez les femmes. Par ailleurs, elles ont un risque accru d’infertilité et d’avortement spontané. Les complications causées par le tabagisme pendant la grossesse comprennent également l’accouchement avant terme, un poids de naissance plus faible et une fonction pulmonaire diminuée chez l’enfant en développement.

Quelle est la meilleure façon d’arrêter de fumer ?

Il n’y a pas de meilleur moyen d’arrêter de fumer. Tout le monde a des habitudes, des habitudes, des niveaux de dépendance et des préférences en matière de tabagisme. Ce qui fonctionne le mieux pour une personne peut avoir peu d’impact sur quelqu’un d’autre.

Sachez qu’après avoir fumé votre dernière cigarette :

  • dans les 20 minutes, votre tension artérielle, votre fréquence cardiaque et votre température corporelle reviendront à leurs valeurs normales.
  • Dans les 24 heures, votre risque de crise cardiaque commence à diminuer.
  • Dans les 2 jours, votre odorat et votre goût commenceront à revenir. Les aliments auront le goût et l’odeur comme ils le devraient.
  • Dans les 3 jours, votre corps est « exempt » de nicotine.
  • Dans les 3 semaines, votre corps et votre cerveau ne seront plus dépendants de la nicotine.
  • En 3 mois, votre circulation sanguine et votre fonction pulmonaire se sont considérablement améliorées.
  • En un an, vous aurez une forte réduction du risque de maladies cardiaques et de cancers.
  • En 15 ans, vos risques pour la santé sont similaires à ceux d’un non-fumeur.

Par ailleurs, vous améliorerez votre vie personnelle : le tabagisme provoque une dysfonction érectile et une dysfonction sexuelle globale. Vous rencontrerez également une amélioration sur votre apparence (le tabagisme cause des rides, des dents tachées et une peau terne).

En résumé, vous devez décider de vous offrir le cadeau le plus précieux qu’un fumeur puisse s’offrir : un cadeau de vie, de santé et d’estime de soi en devenant un non-fumeur.