Pourquoi l’hypnose pour des fins thérapeutiques ?

Depuis toujours, l’être humain a voulu tout contrôler, comprendre ce qui se passe, avoir des réponses précises aux différentes questions, donner un sens à la vie, retrouver le bonheur et la sérénité… Oui, pourquoi pas ?
L’hypnose est l’une des méthodes recourues par des millions de personnes pour arriver à leur fin.
L’hypnothérapie est la thérapie par hypnose, actuellement en plein essor. Les ressources nécessaires à la guérison se trouvent dans le grand compartiment dit « l’inconscient ».

Que faut-il savoir sur l’hypnothérapie ?

Le corps influe sur l’esprit. L’esprit influe sur le corps. Si l’un va mal, l’autre en est affecté. L’hypnothérapie travaille sur l’inconscient, afin de traiter les troubles relatifs à ces faits.

Ce type de thérapie brève s’avère être efficace pour toutes les personnes sujettes à l’anxiété, au stress, au manque de confiance en soi… L’hypnothérapie est utilisée pour venir en aide aux personnes se trouvant dans les situations suivantes :

– perte d’un être cher,

– divorce,

– préparation à un examen, à une opération,

– échec scolaire ou professionnel,

– problèmes familiaux,

– souffrances morales,

– troubles de l’alimentation ou du sommeil,

– troubles sexuels,

– maladies psychosomatiques,

– traumatismes,

– phobies (claustrophobie, zoophobie, etc.),

– addictions,

– allergies…

L’hypnothérapie est également conseillée pour les victimes de violence.

L’objectif est d’introduire dans l’esprit du patient des changements durables et en profondeur, afin qu’il soit en mesure de désirer autre chose. Mais cela peut prendre du temps.

La séance dure plus d’1h30. Et la thérapie, dans son ensemble, peut s’étaler sur une seule à une vingtaine de séances. Tout varie en cours de thérapie, en fonction des problèmes et des difficultés à dépasser. Le travail dépend surtout de l’état de l’individu et de ses propres motivations.

L’hypnothérapie touche à sa fin d’un commun accord, une fois l’objectif atteint.

Effectivement, le patient peut toujours recourir à son thérapeute ou consulter un autre spécialiste. À lui d’en décider.

Quel est le rôle de l’hypnothérapeute ?

L’hypnothérapeute intervient généralement dans des situations difficiles. Ce professionnel de santé, diplômé et expérimenté, a comme missions de :

– atteindre l’inconscient de son patient pour l’aider à traiter ses soucis,

– offrir à son patient le soutien moral qu’il lui faut,

– aider son patient à gérer ses émotions,

– préparer une femme à l’accouchement,

– favoriser le potentiel et les propres capacités de la personne, etc.

Il choisit les techniques d’hypnose adéquates : classique, subjective, ericksonienne.

Son travail est réparti sur différentes phases. À chaque séance, il doit en général : commencer par la prise de contact, explorer, définir les objectifs, faire un débriefing (de la dernière séance), assurer l’entrée et la sortie en transe, débuter le travail thérapeutique. En tant qu’expert du domaine, il s’adapte aux besoins du patient. Il est amené à collaborer avec lui, à gagner sa confiance, à faire en sorte que l’individu soit parfaitement à l’aise en sa présence. Il fait preuve d’écoute, de communication, de professionnalisme, etc. Il est en mesure de maîtriser toutes les circonstances.

Dominique Chausson a reçu une formation spécialisée en hypnose thérapeutique. Il travaille au cabinet EFFLEUR DE VIE au sud-ouest de Toulouse. Cet hypnothérapeute aide ses patients à comprendre le sens de ce qui leur arrive et à retrouver leur sérénité. Il a surtout recours à la méthode moderne d’hypnose ericksonnienne. Adultes, adolescents et enfants ont recours à ses prestations. Il propose des séances d’hypnose personnalisées, adaptées à chaque situation. Il exerce aussi au Centre du Mieux Être à Cugnaux et à Labège Innopole. Il dispose des compétences et des qualifications dans d’autres domaines autres que l’hypnothérapie : la psychothérapie, la psychologie et l’ostéopathie.

Il vous reçoit du lundi au vendredi dans son cabinet, sur rendez-vous. Le cadre est calme et accueillant. Toutefois, les consultations peuvent se faire en ligne.

La psychothérapie, les essentiels à savoir

Qu’il s’agisse de trouble mental, de perturbations comportementales, de problèmes entraînant une souffrance ou une détresse psychologique, la psychothérapie vous aide à affronter vos difficultés courantes. Découvrez dans ce guide les différents principes et les bienfaits de la psychothérapie.

Les grands principes de la psychothérapie

La psychothérapie a pour but de favoriser le fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental dans votre système interpersonnel et dans votre état de santé. D’ailleurs, il existe différents types d’approches :

  • la psychiatrie concerne le traitement des maladies mentales (les problèmes dans la structure de la personnalité comme la schizophrénie, le paranoïa…), des anomalies neuropsychologiques (dyslexie), des troubles graves du comportement (violence), .

  • elle lie la relation d’aide à un soutien émotif et respectueux.

  • elle aide à connaître le désir d’épanouissement affectif, relationnel, sexuel, social, humain, spirituel et professionnels.

Dans certaines approches, la thérapie est corporelle et utilise des méthodes de relaxation et d’hypnose. Des recherches menées ont démontré que la psychothérapie peut résoudre plusieurs problèmes comme la dépression, le trouble de panique, l’anxiété, les troubles de l’alimentation et d’autres troubles de la personnalité.

Les bienfaits de la psychothérapie

Il existe plusieurs bienfaits de la psychothérapie :

  • elle aide les personnes qui souffrent psychologiquement (phobies, angoisses, anxiété, panique, récurrentes, déprimes, etc.) ;

  • elle règle les problèmes affectifs ou relationnels (obsessions, timidité, estime de soi, échecs amoureux…) ;

  • elle modifie les comportements qui nuisent au bien-être (stress post-traumatique, maux imaginaires, dysfonctions sexuelles, dépendances diverses, etc.) ;

  • elle aide à faire face à une crise existentielle (réorientation de carrière) ;

  • elle contribue au développement personnel, c’est-à-dire, la meilleure estime de soi et la connaissance plus précise de ses besoins.

Les différentes psychothérapies

La thérapie psychodynamique ou analytique

La psychanalyse fait appel à la notion d’inconscient et focalise les efforts sur la recherche de liens entre les difficultés actuelles et les expériences passées. La personne doit prendre conscience de l’influence de ces conflits afin de comprendre et de s’en dégager progressivement. Ce traitement vise des changements profonds et durables chez le patient. En effet, la psychanalyse dure au moins un an, à raison d’une ou plusieurs séances par semaine.

La thérapie cognitivo-comportementale

D’une part, certaines difficultés psychologiques peuvent s’apparenter à des pensées ou à des comportements inadéquats qu’on a appris ou adoptés. D’autre part, elles peuvent être liées à des réactions incontrôlables qui surgissent automatiquement en certaines circonstances (dès qu’on voit un policier, on se sent fautif ; si on n’a pas d’amoureux, on ne vaut plus rien.). La thérapie cognitivo-comportementale observe objectivement et analyse avec détachement les comportements et les pensées. Une démarche thérapeutique est alors établie en commun (déconditionnement progressif, clarification des mécanismes de défense, modification des croyances…).

La thérapie brève

La thérapie brève ou psychothérapie neurolinguistique fait aussi partie des approches comportementales. Son objectif fondamental est de réduire la durée du traitement. Pour y parvenir, il faut définir le problème avec un maximum de précision et s’attaquer à des problèmes circonscrits.

La thérapie humaniste ou existentielle

Cette approche se fond sur les capacités intrinsèques de l’être humain à maîtriser son existence. La thérapie humaniste favorise l’exploration de soi et l’expérimentation de nouvelles façons d’être ou d’agir. Il existe quatre sous-groupes de cette démarche thérapeutique : les thérapies psychocorporelles, transpersonnelles, créatives et par parole.

La thérapie systématique ou interactionnelle

La thérapie systématique considère qu’il n’y a pas d’individus malades en soi, mais que les malaises proviennent plutôt des contacts avec l’entourage (famille, amis, équipe de travail, etc.). Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à Philippe Génie, spécialisé en psychothérapie à Valenciennes. Il vous propose un accompagnement personnalisé pour la résolution de vos problèmes comportementaux.

Si vous envisagez de vous entretenir avec un psychologue, vous devez prendre en compte certains critères comme son expérience, sa notoriété, la qualité de ses services…

Mincir par l’hypnose : est-ce possible ?

Beaucoup de personnes se demandent s’il est vraiment possible de maigrir avec l’hypnothérapie. Si cela était vrai, quelles explications scientifiques peuvent démontrer cette thèse. Voici expliquées à travers ces quelques lignes, le processus de la perte du poids à l’aide de quelques séances régulières d’hypnose. La science ne peut pas démontrer le Comment de cette pratique, mais elle admet et reconnaît les résultats.

Perdre du poids par l’hypnose : comment ça se passe exactement ?

L’hypnose est un état de conscience modifiée. Elle peut être induite par un hypnotiseur (qui dicte des suggestions) ou par le sujet lui-même, c’est-à-dire la personne à hypnotiser. Les séances d’hypnotisme consistent donc à envoyer directement des messages dans la partie subconsciente du cerveau. Ce dernier renferme les habitudes, les croyances, les programmes de comportement et les souvenirs de la personne. Il est donc tout à fait possible de modifier notre comportement alimentaire, notre physique et notre appétit grâce à l’hypnose. Cette technique ne présente pas de résultats immédiats, mais avec un peu de persévérance, sa pratique ne tardera pas à porter ses fruits. Combien de fois avez-vous vu des femmes qui ont réussi à maigrir par un régime, et qui reprennent des kilos quelques jours plus tard ? Tout simplement parce que la boulimie n’est pas encore déprogrammée. Convaincues que l’hypnose ne fonctionne pas, elles se consolent par la consommation de nourriture trop grasse. Pour un résultat à long terme, l’hypnothérapie peut être efficace. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un thérapeute pour en savoir plus sur cette technique. Notez toutefois que cette thérapie ne sollicite pas des forces surnaturelles et n’a aucun rapport avec les croyances mystiques ou religieuses. Il s’agit juste d’une modification de comportement à l’insu de la conscience.

Quelques bienfaits à connaître

À partir de l’induction hypnotique, on peut envoyer au subconscient des suggestions permettant de renforcer notre motivation, de maigrir au rythme idéal, d’acquérir des comportements alimentaires sains (légumes et fruits), de gérer le stress, de renforcer la confiance en soi et de retrouver une taille naturellement fine, séduisante et bien dessinée. Ce qui est avantageux, c’est que les programmes ancrés par l’hypnose peuvent être tenus sur le long terme, ce qui vous permet de garder votre taille de mannequin pour longtemps. Sachez qu’il est également possible d’être à la fois l’hypnotiseur et l’hypnotisé. On parle dans ce cas de l’auto-hypnose. Vous choisissez vos suggestions, vous entrez dans l’état hypnotique et vous modifiez vos programmes.