Le stress : à gérer au quotidien

Les études, le boulot et même les activités extra-professionnelles sont parfois difficiles à gérer et à appréhender. Voici quelques exemples de situations qui peuvent nous dépasser : un contrôle en mathématiques, un examen partiel, une compétition sportive, un concours hippique, un entretien professionnel, un nouveau boulot, un déménagement, un divorce, une situation incontrôlable, un problème, etc. Dans la majorité des cas, on ne se sent pas prêt. On craint toujours de ne pas être à la hauteur. Parfois, on a peur d’arriver en retard à un rendez-vous professionnel ou de rater l’avion. On perd l’équilibre et la bonne gestion du temps en jonglant entre travail et cours du soir, bébé et ménages. Bref, tout le corps est en état d’alerte. D’où la réaction biologique mondialement connue : le stress.

Comment le reconnaître ?

Selon les études, le stress touche au moins 3 personnes sur 10 (étudiants, parents, personnes âgées). Ses manifestations sont nombreuses. Les symptômes peuvent être d’ordre physique, mental et émotionnel. Avoir une boule au ventre disent les uns. Avoir un cœur qui bat à la chamade disent les autres. Généralement, on reconnaît le stress par une accélération du rythme cardiaque, un maux de tête, un vertige, une nausée, une sensation de fatigue, une migraine, une sudation, une bouffée de chaleur, une sensation d’inconfort… Conséquemment, la personne est sujette à des douleurs musculaires, maux de dos, troubles du sommeil, pertes d’appétit, prises de poids, irritabilités, violences, etc.

Les signes varient d’une personne à une autre. Il n’est pas nécessaire de toujours vous référer aux vécus de vos amis et collègues.

Comment le prévenir et le gérer ?

Le véritable remède anti-stress efficace à 100 % n’existe pas. Chaque personne doit toutefois savoir gérer ce phénomène à sa manière : en travaillant la respiration, en écoutant sa chanson préférée ou en allant se promener, par exemple. En guise de recommandations : il faut savoir rester calme à tout moment. Paniquer ne fera qu’envenimer la situation. S’accorder des pauses, sortir avec les amies ou faire du yoga, vous seront également bénéfiques.

Pour les cas extrêmes, il existe des traitements par médicament. Seuls les médecins pourront les prescrire, selon les besoins du patient.

Attention, si vous faites le plein de stress, vous serez susceptible à la dépression ! Votre qualité de vie et votre santé en seront affectées. Autant donc prévenir que guérir !

Qu’en est-il du bon stress ?

Il y a un côté positif à tout. Le stress est qualifié comme « bon » lorsqu’il ne joue pas un rôle paralysant sur la personne. Le stress devient donc un moyen efficace d’évoluer, une source de motivation et d’énergie. Il faut savoir le cultiver et le maîtriser, afin de mieux se concentrer, de pouvoir relever continuellement le défi.

Alors, comment allez-vous faire pour vous en sortir vainqueur ?

Post Your Comment Here