Comment choisir un élévateur pour personnes à mobilité réduite ?

Les nouveaux immeubles d’habitation collective sont soumis à des obligations d’accessibilité. Ces bâtiments doivent être aménagés de manière à être accessibles aux personnes à mobilité réduite. Outre l’installation d’un ascenseur pour les bâtiments de plus de 3 étages, il faut envisager d’aménager des élévateurs pour PMR aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Alternatives à l’ascenseur, ces dispositifs permettent aux PMR d’éviter les différents dénivelés et les marches d’escalier. Différents modèles d’élévateurs sont disponibles sur le marché. Pour bien choisir celui qui est adapté à vos besoins, il faut prendre en compte certains critères comme le type d’usage, la technologie utilisée, la conformité aux normes. Des entreprises d’accessibilité situées à Rémigny, à Chalon-sur-Saône, sauront vous conseiller.

Le type d’usage

L’élévateur est différent d’un ascenseur à bien des égards. Ce dispositif est réservé aux personnes à mobilité réduite. Avec une vitesse limitée à 0,15m/s, il est 10 fois plus lent qu’un ascenseur et moins contraignant au niveau des normes techniques. Ses portes battantes automatiques fonctionnent plus lentement que les portes d’ascenseurs. Au regard du nombre de visiteurs attendus dans l’établissement, ces éléments doivent être pris en compte. Dans certains cas, il est recommandé de mettre en place un contrôle d’accès pour que l’appareil soit uniquement utilisé par les PMR. Mais autant que possible, il faut laisser le laisser en libre-service. Il est parfois nécessaire d’installer un élévateur à l’extérieur des ERP. Il faut alors veiller à bien isoler l’installation en mettant en place un sas. Cela contribuera à une parfaite étanchéité du dispositif.

La technologie utilisée

Les élévateurs PMR utilisent deux systèmes d’entraînement distincts : électrique (par vis et écrou) et hydraulique (par vérin latéral, ciseaux ou crémaillère). Respectueuses de la norme EN81-41, ces deux technologies offrent un fonctionnement sécurisé. Les appareils sont installés en pylône ou demi-pylône autoporteur, vitré ou tôlé et se déplacent dans une structure métallique ou maçonnée fermée. La sécurité est garantie aussi bien pour les utilisateurs que pour les personnes sur les paliers.

La conformité du produit

Il est important qu’un élévateur dispose de la marque CE. Ce marquage atteste de l’engagement du fabricant à respecter strictement les règles de sécurité et de protection de la santé exigées dans la directive 2006/42CE. Au moment de la mise en service de l’appareil, l’entreprise en charge de l’installation remettra une déclaration de conformité CE qui formalisera l’engagement du fabriquant. Sachez que la construction et l’installation des élévateurs doit répondre à des normes de sécurité strictes : la norme EN 81-40 pour les élévateurs obliques et la norme EN 81-41 pour les élévateurs verticaux. En outre, une réduction de TVA de 5,5 % est applicable pour les travaux d’installation et d’entretien des élévateurs pour PMR.

Une diversité de modèles

Pour répondre aux différents besoins et demandes, les fabricants ont pensé à proposer plusieurs types d’appareils élévateurs PMR. Les élévateurs verticaux avec nacelle et sans gaine sont installés jusqu’à une hauteur de 0,50 m. Il s’agit de petites plateformes destinées aux personnes qui se déplacent en fauteuil roulant. Pouvant être installé à l’intérieur ou à l’extérieur, ce type d’appareil permet de franchir jusqu’à 6 marches. Les élévateurs verticaux, avec nacelle, gaine et portillon, sont installés jusqu’à une hauteur de 1,20 m. Les élévateurs verticaux, avec gaine fermée et porte, sont à installer jusqu’à une hauteur de 3,20 m. Vous trouverez également trouver des modèles pouvant aider à franchir jusqu’à 10 mètres de hauteur.

Quel que soit le modèle choisi, la plateforme élévatrice offre de nombreux avantages. Sa mise en œuvre est rapide et facile puisque son installation requiert peu d’aménagement et de travaux de maçonnerie. Il est possible de l’installer à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment. Par ailleurs, il revient moins cher qu’un ascenseur.

Pour bénéficier de tous ces avantages, faites appel à un professionnel tel que AF2R Bourgogne pour l’installation de votre appareil. L’entreprise peut également intervenir pour la maintenance ou le dépannage de l’appareil.

Post Your Comment Here